Après le Black Friday, le « Make up your mind Monday »

Après le Black Friday, le « Make up your mind Monday »
Foto: Shutterstock

Un nouveau spin off du Black Friday a vu le jour : le « Make up your mind Monday », lors duquel les chasseurs de bonnes affaires regrettant leurs achats effectuent le plus de retours. Ces derniers coûtent plusieurs milliards de dollars aux retailers lors des jours de fête.

 

140 % de retours de plus

Maintenant que la folie des bonnes affaires du Black Friday (et la liste interminable d’achats dérivée des journées dédiées aux achats) s’est apaisée, de nombreux consommateurs vont regretter leurs achats impulsifs. Selon une enquête, aujourd’hui, le lundi 9 décembre, est le jour où le plus grand nombre de commandes sont retournées. 

 

Selon les calculs de la plateforme de retour ReBound Returns, les retailers britanniques peuvent donc s’attendre, aujourd’hui, à enregistrer 140 % de retours supplémentaires en ligne qu’un jour de semaine moyen. C’est pourquoi ce jour a reçu son propre nom : Le « Make Up Your Mind Monday », écrit FashionUnited.

 

De plus en plus d’acheteurs passent des commandes dans la frénésie des bonnes affaires du Black Friday et du Cyber Monday sans vraiment réfléchir et ce n’est qu’après, à la maison, qu’ils décident de ce qu’ils gardent. Immédiatement après le Black Friday suit donc l’inévitable flux des retours, qui atteint son point culminant le « Make up your mind Monday », bien qu’il ne s’arrête pas après ce dernier.

 

Trois milliards en frais de retour

Selon ReBound Returns, l’augmentation des activités de retour se poursuivra pendant une bonne partie de la nouvelle année, avec 85 % de retours supplémentaire en janvier qu’au cours d’un mois normal. Même lors du Cyber Monday, le nombre de retours était déjà près de deux fois plus élevé (96 %) qu’un jour de semaine moyen, et le lendemain, le mardi 3 décembre, ceux-ci s’élevaient à plus de 116 % supplémentaires.

 

Les consommateurs effectuent également plus de retours que jamais : rien qu’au Royaume-Uni, ils coûteraient 2,6 milliards de livres sterling (3 milliards d’euros) aux retailers durant la période de fin d’année, soit 10 % de plus qu’en 2018. Ce montant comprend les frais de réception, de traitement et de remboursement de tous les colis, ainsi que les pertes subies par les négociants s’ils doivent revendre les articles à prix réduit à une date ultérieure. Un conseil de ReBound Returns est donc de traiter les retours le rapidement possible, afin que les produits puissent être vendus à nouveau avant les soldes de janvier.

 

Pour ceux souhaitant être tout à fait au courant, voici les dates pour l’année prochaine :

  • 27 novembre : Le Black Friday (pour toutes les réductions)
  • 28 novembre : Le samedi des petites entreprises (pour les petites entreprises locales)
  • 29 novembre : Le Super Sunday
  • 30 novembre : Le Cyber Monday (pour l’e-commerce)
  • 1er décembre : Le Giving Tuesday (pour les œuvres de charité)
  • 7 décembre : Le Make up your mind Monday (pour les retours)