Aveve victime d’une cyberattaque majeure

Aveve victime d’une cyberattaque majeure
Photo : Arvesta

Arvesta, la société mère des magasins Aveve, a été la cible d’une cyberattaque majeure. Les magasins ont rouvert, mais beaucoup de points d’interrogation et d’incertitudes subsistent chez le spécialiste de l’agriculture.

 

Caisses hors service

Jeudi, Arvesta a été la cible d’une cyberattaque ciblée et « très professionnelle », a confirmé sa porte-parole Stéphanie Deleul à la rédaction de RetailDetail. Un logiciel malveillant a pénétré dans le système informatique interne de l’entreprise, et bien que l’antivirus soit parvenu à détecter le problème assez rapidement, il a fait de dégâts en peu de temps. 

 

Incapables de se connecter au réseau, les caisses d’une douzaine de magasins physiques d’Aveve ont cessé de fonctionner. Un nombre de ces magasins ont été contraints de fermer les portes, tandis que plusieurs autres points de vente ont cherché des alternatives et exceptionnellement autorisé les paiements en espèces, voire les virements.

 

À ne pas sous-estimer

Tous les magasins ont pu rouvrir aujourd’hui, nous assure Stéphanie Deleul. Le site web est toujours hors ligne, mais il s’agit, selon la porte-parole, d’une simple mesure préventive destinée à analyser la situation et de contenir la propagation du virus. Arvesta tente toujours d’évaluer l’étendue exacte des dégâts – « nous y travaillons d’arrache-pied » –, y compris sur les sites de production et chez les 1900 employés du groupe.

 

La société mère d’Aveve espère se remettre en ligne très bientôt, mais ne s’aventure pas à promettre une date. « Nous savons par d’autres entreprises qu’il ne faut pas sous-estimer une cyberattaque menée de manière aussi professionnelle. L’enquête est en cours et nous ne voulons rien anticiper. »

 

Bien qu’il subsiste de nombreux points d’interrogation et incertitudes, aucune fuite de données n’a été constatée à ce jour. Il n’y aurait donc aucun problème avec les cartes de fidélité ou les données des clients.