Blokker Holding veut céder Maxi Toys

Blokker Holding veut céder Maxi Toys

Blokker Holding recherche un repreneur pour la chaîne de magasins de jouets Maxi Toys. Pour ce faire le groupe a mandaté la banque d’affaires Rothschild. L’enseigne belge faite partie du groupe depuis vingt ans déjà.

200 magasins

Aujourd’hui Max Toys compte environ 200 magasins en Belgique, en France, au Luxembourg, en Suisse, en Italie et au Maroc. Avec Bart Smit, Toys XL et Intertoys, l’enseigne fait partie du segment jouets de Blokker Holding, qui en ce moment procède à de profonds changements. Blokker veut notamment regrouper tous ses magasins de jouets sous l’étendard Intertoys, bien qu’apparemment le groupe ait d’autres projets pour Maxi Toys. C’est ce qu’annoncent certaines sources citées par le journal De Tijd.


Maxi Toys a été fondé en 1987 par le Belge Philippe Paré, qui après une première phase de croissance a vendu l’enseigne à Blokker Holding en 1997. Actuellement la chaîne génère un chiffre d’affaires d’environ 250 millions d’euros et un bénéfice d’exploitation brut compris entre 12 et 14 millions d’euros.


Le secteur est sous pression

Toutefois la cession ne sera pas chose facile : tous les secteurs du retail, y compris celui des jouets, sont sous pression. Ainsi récemment Fun a dû mettre sur pied une nouvelle stratégie afin de survivre et de grands acteurs comme Toys ‘R’ Us sont en difficulté. Ces problèmes s’expliquent en grande partie par la montée du e-commerce. Selon les chiffres de BeCommerce, les Belges  ont acheté près d’un tiers de leurs jouets en ligne durant le quatrième trimestre 2016.


D’autre part le projet de Blokker Holding de regrouper tous ses magasins de jouets sous l’étendard Intertoys ne se déroule pas sans embûches. Les franchisés d’Intertoys s’y opposent car les filiales transformées de Bart Smit entraînent une concurrence supplémentaire dans leur région. Ils tentent donc d’empêcher toute l’opération par voie judiciaire.


Le segment des jouets n’est d’ailleurs pas la seule branche à subir des changements au sein de Blokker Holding. Ainsi le mois dernier le groupe a annoncé son intention de fermer 69 des 190 magasins belges de Blokker, ce qui entraînera la perte de 302 emplois. Ces deux dernières années le groupe a également fermé 50 magasins aux Pays-Bas.