Breaking : Blokker Holding choisit de se focaliser entièrement sur Blokker

Breaking : Blokker Holding choisit de se focaliser entièrement sur Blokker

Blokker Holding a décidé de se concentrer entièrement sur Blokker, l’enseigne avec laquelle tout a commencé en 1896. Les autres chaînes du groupe (Intertoys, Maxi Toys, Xenos, Big Bazar et Leen Bakker) seront mises en vente.

Cinq formules à céder

Ce changement de stratégie entraînera la perte d’environ 1.900 emplois dans la période à venir. Blokker Holding souhaite céder les autres enseignes à d’autres entreprises, qui leur donneront l’attention nécessaire pour qu’elles restent attrayantes pour les clients et puissent continuer à se développer.


En outre Blokker poursuit son opération de rénovation pour que d’ici 2018 le nouveau concept couvre l’ensemble des Pays-Bas avec plus de 400 magasins rénovés, situés aux meilleurs endroits et entièrement liés à Blokker.nl.


Dans les prochaines années la chaîne fermera également une centaine de magasins, qui structurellement sont déficitaires et souvent situés à des endroits non rentables pour Blokker. Désormais l’approvisionnement des magasins se fera depuis un seul centre de distribution à Geldermalsen, alors que les activités du centre de distribution de Mijdrecht seront progressivement abandonnées. Néanmoins le centre de distribution de Gouda restera en service pour le traitement des commandes en ligne en pleine croissance.


« Une décision radicale »

En février Blokker Belgique avait déjà annoncé la fermeture de 69 magasins. Nextail (l’organisation online de Blokker Holding) reste un important activateur de l’online  et du e-commerce pour Blokker aux Pays-Bas et en Belgique et probablement pour les enseignes à céder et les éventuelles parties  externes. Marskramer poursuivra son chemin en tant que formule de franchise, alors que la centaine de magasins restants en gestion propre fermeront leurs portes.


Le CEO Casper Meijer à propos de cette décision : « Nous sommes conscients du fait que cette annonce a un énorme impact sur nos collaborateurs.  Il y aura des pertes d’emplois chez Blokker, Marskramer et au siège principal. C’est une décision radicale pour nos collègues qui chaque jour s’efforcent d’aider nos clients et qui derrière les coulisses contribuent à la modernisation au sein des différentes enseignes. Des mesures draconiennes, mais nécessaires pour que Blokker continue d’être un magasin avec un bon assortiment pour le client tant online qu’en magasin. Nous sommes convaincus que nos autres formules de magasins connaîtront un bel avenir sous la direction d’un nouveau propriétaire. »