Carrefour parvient à un accord social en France

Carrefour parvient à un accord social en France

Carrefour parvient à un accord social en France
Shutterstock

Tandis que chez Carrefour Belgique les syndicats et la direction se réunissait pour la première fois cette semaine, en France un accord a déjà été signé concernant le plan social et les départs volontaires.

4.500 emplois supprimés en France

Fin janvier le PDG de Carrefour Alexandre Bompard annonçait une vaste réorganisation chez Carrefour, impliquant notamment la suppression de 2400 emplois au siège principal de Paris via un plan de départs volontaires et la fermeture ou la cession de 273 ex-magasins Dia en France, entraînant la perte de 2100 emplois.


Après les grèves de fin mars le processus des négociations s’est accéléré. Les employés des magasins Dia que Carrefour ne parviendra pas à vendre d’ici fin juin, se verront proposer « trois offres valables d'emploi, dont au moins deux au sein du Groupe Carrefour, le plus proche possible de leur domicile », indique le communiqué.


Les employés qui quitteront l’entreprise sur base volontaire, bénéficieront de « mesures d’accompagnement financières », en plus des dispositions prévues dans les CCT et les accords d’entreprise. Ceci doit aider les travailleurs concernés « à réaliser un projet personnel sous la forme d’un emploi salarié ou de la création d’une entreprise ». Des accords ont également été conclus concernant les départs anticipés à la retraite.


Trois syndicats (FO, CGC et CFTC) ont signé les accords, tandis que deux autres syndicats ne les ont pas signés (CFDT et CGT). Toutefois, étant donné que les signataires représentent une majorité de membres du personnel, les deux accords entreront en vigueur à partir du 1er juillet, après avoir obtenu le feu vert de l’administration du travail.


Début de la concertation sociale chez Carrefour Belgique

En Belgique, les choses n’en sont pas encore là : ce mardi les syndicats et la direction se sont réunis autour de la table pour la première fois. Ce fut une entrevue exploratoire qui s’est déroulée dans une ambiance constructive, a-t-on appris à l’issue de la réunion. « Nous voulons comprendre ce que souhaite la direction et nous avons transmis nos exigences », a déclaré Myriam Delmée du syndicat socialiste Setca.


Un conseil d’entreprise est prévu le 3 mai. Les syndicats espèrent alors obtenir davantage d’informations et de réponses, « afin de démarrer des négociations sur des bases concrètes et compréhensibles ». Chez Carrefour Belgique 1233 emplois sont menacés, mais selon les dernières informations 191 emplois pourraient être sauvés.
 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Filet Pur : Le supermarché le plus cher d’Europe de l’Ouest

25/05/2018

Carrefour domine l’actu, Colruyt au bord de la faillite, les multinationales sont mauvaises en calcul et bientôt l’industrie alimentaire 3.0. Le point sur ces sujets dans le résumé hebdomadaire, moyennement conforme au GDPR,  de RetailDetail Food!

L’ex-patron de Delhaize Denis Knoops devient actionnaire principal de 1PopUpStore

24/05/2018

Après Delhaize, la vie continue. Denis Knoops, qui l’an dernier a dû céder sa place de CEO chez Delhaize Belgique, est devenu actionnaire principal de 1PopUpStore, l’entreprise derrière Chronostock, le spécialiste des magasins éphémères.

Decathlon ouvre son 30ème magasin à Nivelles

23/05/2018

En septembre prochain Decathlon ouvrira son 30ème magasin belge dans le centre commercial Shopping Nivelles. En attendant un Connect-shop temporaire est mis à disposition des clients pour les commandes en ligne.

« Les données redonnent le contrôle aux trade marketeers »

23/05/2018

Pour les fabricants de marques le monitoring des assortiments, des prix, des promotions dans leur catégorie chez les retailers n’est pas une mince affaire. La start-up belge Daltix collecte automatiquement ces données vitales dans des dashboards.

Shop for Geek vise le cap des 25 magasins

22/05/2018

Après de récentes ouvertures à Alost et Namur, Shop for Geek, chaîne spécialisée dans les gadgets et articles de merchandising, compte désormais 13 magasins. Mais le retailer  vise le cap des 25 magasins et compte s’attaquer à la France.

Le propriétaire 3i souhaite quand même conserver Action

22/05/2018

L’investisseur 3i souhaite quand même garder l’entièreté d’Action. Bien que le propriétaire de la chaîne discount ait annoncé la semaine dernière qu’il cherchait un repreneur pour une partie de sa participation dans Action, 3i nie tout en bloc.