Chez Delhaize et Carrefour, pas de ruée sur les masques buccaux

Chez Delhaize et Carrefour, pas de ruée sur les masques buccaux
Image : Serhii Hromov / Shutterstock.com

Depuis mardi, des masques chirurgicaux sont mis en vente dans les chaînes de supermarchés Delhaize et Carrefour. Pour l’instant, aucune ruée sur ces derniers n’a encore été observée.

 

Stock suffisant

Colruyt, Aldi et Lidl ne commenceront à les vendre qu’à partir du 11 mai, mais chez Delhaize et Carrefour, les masques buccaux sont déjà apparus dans les rayons depuis mardi. Il s’agit de boîtes de cinquante masques vendues à 31,49 euros (63 euros par masque). « D’ici la fin de la semaine, nous proposerons également des paquets de cinq masques au prix de 3,85 euros », déclare Roel Dekelver, porte-parole de Delhaize, à De Standaard. Carrefour commercialisera également des paquets plus petits, contenant dix ou vingt masques buccaux.

 

Les chaînes ne réalisent pas de profits sur ces ventes : les masques buccaux sont vendus au prix d’achat et 2 centimes par masque sont reversés à des œuvres de charité. Les ventes sont limitées à une boîte par client. Il n’y a pas eu de ruée sur les stocks : « Les clients ne se sont pas rendus en masse au supermarché. C’est principalement les consommateurs qui sont venus faire leurs courses qui ont décidé d’acheter une boîte par la même occasion », a affirmé Roel Dekelver. Cependant, à la fin de la journée, les stocks de certains magasins étaient épuisés dans les deux chaînes, mais elles disposent de stocks suffisant pour tout réapprovisionner : « Nous avons un stock de plusieurs millions de masques buccaux, que nous continuerons à compléter dans un avenir proche. »