Clarinval veut discuter de la réouverture du commerce vendredi

Clarinval veut discuter de la réouverture du commerce vendredi
Shutterstock.com

Selon le ministre des Indépendants, David Clarinval, la réouverture des magasins et de l’horeca doit être sérieusement envisagée. Le Comité de concertation se réunira à nouveau ce vendredi.

 

Achats sur rendez-vous ?

Clarinval s’est exprimé à la Chambre, lors de l’examen de son exposé d’orientation politique. « Je plaiderai pour que la réouverture des commerces et de l’Horeca soit sérieusement envisagée », a-t-il déclaré. « Si une réouverture pure et simple ne peut s’envisager à court terme, je proposerai des assouplissements aux mesures actuelles. » Il pense à une extension du click & collect ou à la possibilité de recevoir des clients sur rendez-vous, rapporte La Libre.

 

Le vendredi 27 novembre, le Comité de concertation, composé de représentants des différents niveaux politiques, se réunira à nouveau pour discuter des mesures anti-coronavirus. Ils trancheront sur un éventuel assouplissement des mesures annoncées le 30 octobre, qui devraient en principe être en vigueur jusqu’au 13 décembre. Le gouvernement avait toutefois précisé que la fermeture des magasins non essentiels serait à nouveau évaluée aux environs du 1er décembre.

 

Une réouverture générale à court terme semble inenvisageable. Selon le virologue Marc Van Ranst, c’est incontestablement trop tôt. C’est ce qu’il a déclaré à VTM News. Dimanche dernier, le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke, s’est également prononcé dans De Zevende Dag contre trop d’assouplissements prématurés. « Aux grands maux les grands remèdes. Une troisième vague serait un coup terrible pour l’économie », a déclaré le ministre.