Colruyt et Decathlon souscrivent au « Pacte vert » de la Commission européenne

Colruyt et Decathlon souscrivent au « Pacte vert » de la Commission européenne
Europese Commissie

La Commission européenne a lancé son « engagement en faveur de la consommation verte », qui fait partie du Pacte européen pour le climat. Colruyt GroupDecathlon et L'Oréal, entre autres, participent au projet pilote.

 

« Permettre des choix écologiques »

Les entreprises qui participent au projet promettent d'accroître leur contribution pour une transition verte. Leurs engagements doivent accélérer la reprise économique durable et promouvoir la confiance des consommateurs dans les performances environnementales des entreprises et des produits. Colruyt Group, Decathlon, LEGO Group, L'Oréal et Renewd sont les premières entreprises à se joindre au projet pilote.

 

« Permettre aux consommateurs de faire des choix écologiques, tel était notre objectif en automne dernier, lorsque nous avons présenté le nouvel agenda du consommateur. Les consommateurs ont besoin de plus de transparence sur l'empreinte carbone et la durabilité des produits pour faire des choix éclairés. C'est l'objet de l'initiative d'aujourd'hui », a déclaré Didier Reynders, commissaire européen à la justice.

 

5 engagements fondamentaux

L'engagement en faveur de la consommation verte repose sur cinq engagements fondamentaux. Les entreprises participantes doivent prendre des mesures concrètes dans au moins trois des cinq domaines. Elles devront également être en mesure de démontrer par la suite dans quel domaine et dans quelle mesure les progrès ont été réalisés.

 

Les engagements fondamentaux portent notamment sur l'empreinte carbone de l'entreprise dans son ensemble, y compris la chaîne d'approvisionnement, l'empreinte carbone d'une sélection de produits phares de l'entreprise ou la proportion de produits ou services durables vendus. Les entreprises peuvent également s’engager dans un travail de relations publiques pour promouvoir des pratiques durables ou dans l’amélioration du partage, de la fiabilité et de la clarté des informations qu’elles fournissent sur l'empreinte carbone.

 

L'engagement en faveur de la consommation verte s'adresse au secteur non alimentaire et aux détaillants de produits alimentaires et non alimentaires. Les entreprises peuvent encore y adhérer avant la fin du mois de mars en contactant la Commission européenne. La première phase de test du projet sera clôturée en janvier prochain, et elle sera suivie d'une première évaluation.