Colruyt Group agit : télétravail autorisé et service limité de Collect & Go

Colruyt winkel met kassa's

Colruyt Group vient de communiquer une mise à jour détaillée des nouvelles mesures prises en vue de limiter autant que possible la propagation du coronavirus CoVid-19. En voici les lignes maîtresses : nouvelle procédure aux caisses, frein sur Collect&Go, fermeture des magasins non alimentaires et autorisation du télétravail.


Service limité de Collect&Go

Dans ses magasins alimentaires Colruyt Group suit en grandes lignes les mesures de précaution annoncées ce matin par la fédération du commerce Comeos. Le discounter demande à ses employés de porter des gants et de continuer à laver régulièrement leurs mains, quel que soit le volume de travail. Les charrettes et les caisses seront régulièrement désinfectées.


Colruyt invite également les clients à garder au moins un mètre de distance (l’équivalent d’une charrette) par rapport aux autres clients et au personnel du magasin et limite, tout comme les autres membres de Comeos, le nombre de clients à un client par 10 m². Le gérant de chaque magasin pourra donc décider temporairement de ne plus laisser entrer d’autres clients, en fonction de l’affluence. En outre les employés ne pourront plus aider à remplir les sacs des clients à la caisse : le retailer demande aux clients de le faire eux-mêmes, toujours dans le souci de garder ses distances.


Le service Collect&Go sera limité : la préparation des commandes dans les magasins Colruyt est suspendu jusqu’à nouvel ordre vu l’affluence dans les magasins. Cependant, l’entreprise est toujours en mesure de préparer les commandes dans ses deux centres de distribution et de livrer environ 90 points de collecte Collect&Go. « Nous devrons à nouveau décevoir les clients, et nous nous en excusons sincèrement. Nous travaillons aussi fort que possible. »


Fermeture des magasins non alimentaires

Colruyt Group a décidé de fermer tous les points de vente physiques de Dreamland, Dreambaby et Fiets! à partir du mercredi 18 mars et ce jusqu’à nouvel ordre. Cette mesure s’applique également aux magasins d’occasion de Newstory et aux pop-ups Terrasse & Jardin de Dreamland. Les boutiques en ligne de ces trois formules de magasins et de Collyshop resteront ouvertes. Les points de collecte Collishop dans les magasins de Colruyt Group resteront disponibles. Tous les clients ayant une liste de naissance chez Dreambabay seront contactés afin de compléter leur liste et régler la livraison.


Télétravail autorisé

Ce matin l’information selon laquelle Colruyt interdisait le télétravail à ses employés a suscité une certaine agitation, mais le discounter vient maintenant d’adapter sa politique et explique ses décisions : « Il est impératif qu'un nombre suffisant d'employés reste disponible dans nos magasins, nos ateliers de production, nos centres logistiques et nos transports. Nous allons avoir besoin de milliers d'employés supplémentaires des autres départements pour y parvenir. Les employés des services de soutien ont la possibilité de travailler à domicile si leurs tâches le leur permettent. Ces employés recevront autant que possible les outils nécessaires (par exemple, une connexion VPN et un ordinateur portable). » Les autres employés seront appelés à venir renforcer les équipes dans les magasins, la production et la logistique lorsque cela s’avère nécessaire.


Pour les collaborateurs qui doivent ou veulent de toute façon venir au bureau, Colruyt Group a pris quelques mesures supplémentaires : l’entreprise appelle les collaborateurs à se répartir autant que possible dans différents bureaux, ainsi qu'à utiliser au maximum les salles de réunion et les cantines comme espace de bureau supplémentaire. Les horaires flottants sont étendus à la période comprise entre 6 heures et 22 heures. Les heures d'ouverture des cantines ont également été étendues : les employés peuvent s'y rendre de 11h00 à 15h00. « Nous demandons également aux collaborateurs de laisser une chaise vide entre eux, de prendre leur repas ailleurs en cas de manque de place (dans les salles de réunion ou à l'extérieur) et de payer par voie électronique dans la mesure du possible. »


Les réunions sont reportées autant que possible ou ont lieu via Skype. Les bureaux régionaux et les bureaux partagés resteront à la disposition des employés et les maisons de la Colruyt Group Academy seront ouvertes en tant que bureaux régionaux supplémentaires. Elles permettent de proposer quelque 400 places supplémentaires. « Nous évitons ainsi de surcharger les bureaux régionaux et les bureaux partagés. » Le bus-bureau ne circulera plus à partir du mercredi 18 mars.