Colruyt Group : CA en hausse, bénéfice en baisse

Colruyt Group : CA en hausse, bénéfice en baisse

Colruyt Group : CA en hausse, bénéfice en baisse
Foto Colruyt Group

La pression promotionnelle accrue dans le retail alimentaire belge pèse sur les résultats de Colruyt Group, comme en témoignent les chiffres semestriels. Malgré une hausse du chiffre d'affaires et de la part de marché, les marges diminuent.

Part de marché en hausse

Durant la première moitié de l’exercice comptable 2017/2018 le chiffre d’affaires comparable de Colruyt Group a progressé de 3,7% à plus de 4,4 milliards d’euros. A noter que ces chiffres ne comprennent pas les résultats de l'activité de restauration hors domicile française Pro à Pro, cédée par Colruyt à Metro en début d’année. Au premier semestre la part de marché de Colruyt Group en Belgique (Colruyt, OKay et Spar) a augmenté de 8 points de base à 31,89%.


Par contre la marge bénéficiaire brute a régressé de 26,2% à 25,7%. Une baisse qui s’explique par la pression accrue sur les prix et les promotions, explique Colruyt Group : il y a eu davantage d’actions promotionnelles chez les concurrents, auxquelles Colruyt, conformément à sa politique du meilleur prix, a réagi par des baisses de prix. « L’enseigne Colruyt garantit à ses clients le meilleur prix pour chaque produit, à tout moment. Par conséquent les fortes hausses des prix d’achat pratiquées par les fournisseurs n’ont pu être répercutées que tardivement et de  manière limitée », explique le groupe dans un communiqué de presse. Le retailer évoque également l’augmentation des achats transfrontaliers, suite à la hausse des accises sur l’alcool, et la part accrue des marques propres.


Colruyt Group s’efforce de maîtriser les coûts, mais parallèlement le groupe poursuit ses investissements à long terme dans le personnel, l’efficacité, la durabilité et les projets de transformation. En 2017/2018 les coûts opérationnels nets se sont élevés à 17,8% du chiffre d’affaires (contre 17,9% l’exercice précédent).


Augmentation de la part online

Le chiffre d’affaires de l’activité retail a augmenté de 3,2% à 3,683 milliards d’euros. La branche retail représente 82,6% du chiffre d’affaires consolidé. Le chiffre d’affaires des magasins Colruyt en Belgique et au Grand-Duché de Luxembourg a augmenté de 1,9%, grâce à l’inflation des prix de vente et à la croissance du volume. Colruyt continue d’investir dans l’extension et la transformation de ses magasins : durant le premier semestre 2017/2018 sept magasins ont été convertis selon le nouveau concept et 29 autres magasins ont adopté le nouveau ‘look & feel’. Le déploiement des nouveaux aménagements de magasins se déroule selon le planning et sera terminé d’ici fin 2017.


OKay, Bio-Planet et Cru réunis ont généré une croissance du chiffre d’affaires de plus de 7%, grâce à de nouvelles ouvertures de magasins, à l’afflux de nouveaux clients et à l’inflation des prix de vente. Durant la première moitié de l’exercice 2017/2018 un nouveau magasin OKay a ouvert ses portes, ainsi que deux Bio-Planet. Le chiffre d’affaires commun de Dreamland et Dreambaby a progressé de 7,3% par rapport à l’an dernier. La part des ventes en ligne dans chiffre d’affaires total continue de progresser. Le chiffre d’affaires du commerce de gros a augmenté de 0,9% à 391 millions d’euros. Les magasins Spar Colruyt Group ont enregistré une croissance du chiffre d'affaires supérieure à la moyenne et une rentabilité parmi les meilleures sur le marché.


Colruyt Group reste prudent dans ses pronostics : à court terme le groupe ne prévoit pas d’amélioration significative du climat économique pour le consommateur en Belgique et en France et confirme à nouveau « qu’il prendra toutes les mesures nécessaires afin que le résultat net sur l’ensemble de l’exercice 2017/2018 se rapproche autant que possible du résultat net comparable de l’exercice précédent (348 millions d’euros). »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Coca-Cola en croissance grâce au Light et au Zero

25/04/2018

Au premier trimestre Coca-Cola a vu chuter son chiffre d’affaires  de 16%, mais  dépasse néanmoins les attentes des analystes. La croissance organique du chiffre d’affaires s’est élevée à 5%, grâce au relancement des boissons sans sucre.

Blokker décapité : le CEO du Holding et le CEO de Belgique quittent le navire

24/04/2018

La fin semble proche pour l’enseigne et le holding néerlandais Blokker. Ce mardi le CEO Casper Meijer a annoncé qu’il quitterait Blokker Holding fin juin. Quant au CEO du Belux, Bernd Bosch, il démissionne dans l’immédiat.

Fnac Darty poursuit sa croissance grâce aux collaborations

23/04/2018

Au 1er trimestre de 2018 le CA du groupe d’électronique Fnac Darty  a connu une légère croissance. Le groupe dit progresser rapidement dans l’implémentation de son plan de redressement: fin 2018 les synergies devraient atteindre 130 millions d’euros.

Colruyt Group franchit une nouvelle étape sur le marché de l’occasion

20/04/2018

 

Avec sa plate-forme en ligne NewStory, Colruyt poursuit sa conquête du marché d’articles pour bébés de seconde main.  La nouvelle plate-forme se base sur l’ancien Dreambaby Tweedehands, un webshop avec deux points de collecte et de retrait axé sur les articles pour bébés d’occasion.

The Future Of Shopping remporte le prix de Managementboek van het Jaar

20/04/2018

RetailDetail est fier d’annoncer que le prix de Managementboek van het Jaar 2018 a été attribué au livre The Future of Shopping : Waar iedereen retailer is de Pauline Neerman et Jorg Snoeck.

Heineken et Bavaria cherchent leur bonheur hors Europe

19/04/2018

Les groupes brassicoles Heineken et Bavaria enregistrent des chiffres de vente en hausse sur un marché européen de la bière pourtant en difficulté.  Bavaria a réalisé un CA record l’an dernier, tandis que le volume de Heineken a augmenté de 4,3% au trimestre précédent.