Colruyt renonce à ses ambitions parisiennes et vend des magasins à Carrefour

Colruyt renonce à ses ambitions parisiennes et vend des magasins à Carrefour
ricochet64 / Shutterstock.com

Colruyt vend ses magasins en région parisienne à son concurrent Carrefour. Le groupe belge investit toutefois dans le nord-est du pays pour poursuivre sa croissance.

 

De Colruyt à Carrefour Contact

Les supermarchés concernés sont ceux de Périgny-sur-Yerres, Saint Pathus et Valenton. Normalement, les magasins seront transformés en Carrefour Contact au début du mois de juillet. S'agissant d'une transaction entre deux enseignes concurrentes, les projets ont été notifiés aux autorités de la concurrence, permettant à Linéaires d’être au fait de la nouvelle.

 

Colruyt a déjà entamé depuis longtemps son expansion mesurée en France. L'enseigne compte désormais 88 magasins dans le pays, notamment dans les régions Grand Est, Bourgogne-Franche-Comté et Rhône-Alpes. "Les trois magasins de la région parisienne sont isolés d'un point de vue logistique et c'est la seule raison pour laquelle il a été décidé de chercher un repreneur", déclare Eva Biltereyst, porte-parole, qui souligne que les supermarchés se portent bien.

 

Colruyt ne renonce pas pour autant à ses objectifs de croissance en France. Au contraire, le groupe passe à la vitesse supérieure dans le nord-est du pays. Fin mars, Colruyt a ouvert un nouveau centre de distribution de fruits et légumes frais à Gondreville, près de Nancy.