Comment les détaillants et les fournisseurs peuvent coopérer plus efficacement

Antoine Durieux, Alkemics
Photo Alkemics

Comment se fait-il que le lancement et le référencement d'un nouveau produit chez un détaillant classique prenne souvent des mois ? Pour concurrencer Amazon, Bol.com, Coolblue et autres online players, les détaillants devront devenir beaucoup plus agiles, explique Antoine Durieux d'Alkemics.

 

Répondre aux attentes des consommateurs

Alkemics, une plate-forme en ligne qui digitalise les relations commerciales entre les détaillants et leurs fournisseurs, est maintenant aussi en train de démarrer en Belgique, explique le co-fondateur et PDG Antoine Durieux à RetailDetail. "Nous avons été lancés en France il y a un peu plus de cinq ans. Nous y travaillons désormais avec les sept plus grands distributeurs alimentaires et 17 000 marques, dont certains fabricants belges. Parallèlement, nous sommes également actifs au Royaume-Uni, où nous travaillons avec Tesco, Ocado, Waitrose et Sainsbury's, entre autres. Et cette année, nous nous concentrons sur la Belgique et l'Allemagne". L'étape vers la Belgique est logique, car Alkemics coopère déjà avec plusieurs détaillants en France qui sont également actifs sur le marché belge, comme Colruyt, Carrefour, Cora, Intermarché et Metro. Bart Laumans commercialisera l'outil ici.
 

Que fait exactement Alkemics ? La plate-forme numérise l'ensemble du processus commercial, de la recherche de nouveaux produits jusqu’au lancement dans les magasins. "Les distributeurs et les marques ne nous ont pas attendu pour gérer plus efficacement leurs relations mutuelles, mais ils utilisent différentes solutions : pour l'échange de données, pour la facturation électronique, pour les appels d’offres... Les employés perdent ainsi un temps précieux. Vous ne pouvez plus vous le permettre lorsque vous êtes en concurrence des pure players qui ont des millions de produits dans leur gamme et qui sont capables de répondre extrêmement rapidement aux nouvelles attentes des consommateurs et aux micro-tendances."

 

Gains de vitesse, de productivité et qualité

Une plate-forme intégrée offre de nombreux avantages. Il permet aux détaillants et à leurs fournisseurs, grands et petits, de se contacter plus facilement et de collaborer numériquement. Les détaillants découvrent plus facilement de nouveaux fournisseurs et produits afin de mieux répondre aux attentes des consommateurs. La rapidité est le grand avantage : le "go-to-market" est considérablement raccourci, ce d’autant que la plateforme en ligne favorise une excellente qualité de donnée en permanence à jour.  De plus, il y a un important gain de productivité : les employés n'ont pas à remplir des centaines de formulaires Excel et à échanger des e-mails. Cela apporte un avantage en termes de coûts. Le concept a plus que fait ses preuves lors de la crise du coronavirus, lorsque les réunions physiques n'étaient pas envisageables. 
 

La société s'engage fermement à faciliter l'utilisation. "La grande majorité de nos clients côté fournisseurs sont des PME. Vous n'avez pas à installer ou à configurer de logiciel. Sur la plateforme, vous pouvez créer votre profil d'entreprise, créer des fiches produits à partir de diverses sources, puis vous pouvez déjà parler aux détaillants. C'est très ergonomique, c'est vraiment une plateforme de la nouvelle génération".
 

L'entreprise a débuté dans le secteur alimentaire, mais elle étend désormais systématiquement ses activités à d'autres secteurs : "Nous sommes désormais également actifs dans les cosmétiques, la parapharmacie, le travel retail... Et cette année, nous lançons notre solution pour le bricolage, le textile et les jouets. Nous le faisons à la demande de nos clients-détaillants : ils nous poussent à nous étendre à d'autres industries".