Consolidation des chaînes américaines pour contrecarrer Amazon

Consolidation des chaînes américaines pour contrecarrer Amazon

Consolidation des chaînes américaines pour contrecarrer Amazon
Shutterstock

Afin de faire barrage à la montée d’Amazon, les distributeurs américains se consolident. Ainsi le groupe Albertsons a racheté Rite Aid et Walmart, qui voit ralentir sa croissance en ligne, continue de renforcer ses activités online.

83 milliards de dollars de chiffre d’affaires

L’an dernier la chaîne de pharmacies Walgreens était pourtant proche d’une reprise complète de la chaîne de drug stores Rite Aid, mais l’autorité de la concurrence américaine n’avait pas donné son feu vert à la fusion. Walgreens avait dû se contenter de 1900 magasins Rite Aid sur les 4600 au total. A présent Albertsons reprend donc les 2700 magasins restants.


Le groupe Albertsons est connu pour sa chaîne de supermarchés du même nom, mais est également propriétaire de 19 autres chaînes, dont Safeway. Dans la nouvelle entité fusionnée Albertsons détiendra 71% des actions, tandis que les actionnaires de Rite Aid se partageront le restant des actions. Ensemble les deux entreprises sont valorisées à environ 24 milliards de dollars (près de 20 milliards d’euros). La fusion donnera naissance à un groupe réalisant un chiffre d’affaires de 83 milliards de dollars (67 milliards d’euros) et permettra une économie de 375 millions de dollars (300 millions d’euros) par an.


Consolidation

Les deux entreprises considèrent la fusion comme le meilleur moyen de s’armer face à la concurrence grandissante du marché online, avec Amazon en tête, écrit The Wall Street Journal. Par ailleurs Amazon étant de plus en plus présent sur le marché physique, la taille devient donc un facteur important pour les autres chaînes, d’où ce mouvement de consolidation. Le groupe fusionné comptera 4900 magasins et 4300 pharmacies.


Grâce à la reprise de Rite Aid, Albertsons sera coté en bourse. En 2015 le groupe avait déjà tenté une entrée en bourse qui n’avait pas abouti. A présent Albertsons reprend la cotation en bourse de Rite Aid.


Walmart

Walmart aussi a du mal à faire face à la concurrence online, comme en témoigne ses résultats. Bien qu’au 3ème trimestre de 2017 son chiffre d’affaires online ait progressé de plus de 50%, au quatrième trimestre cette croissance a chuté à 23%, une croissance nettement inférieure aux attentes des analystes, qui considèrent les ventes online comme principal indicateur de la compétitivité de Walmart face à Amazon.


Selon Walmart, ce ralentissement de la croissance serait dû aux faibles performances de Jet.com, qui fait partie du portefeuille de Walmart. En outre Walmart poursuit l’extension de ses activités en ligne. Actuellement le géant américain est en négociation avec la plateforme online indienne Flipkart.


Sur l’ensemble de 2017 Walmart a réalisé un chiffre d’affaires de 500,3 milliards de dollars (407 milliards d’euros), soit une croissance de 3% par rapport à 2016. Le chiffre d’affaires online a progressé de 44%. Par contre le bénéfice opérationnel a chuté à 20,4 milliards de dollars (17 milliards d’euros), un recul de 40,1%.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Colruyt Group lance une fonction de paiement pour la carte Xtra

16/05/2018

A partir du 22 mai les clients des magasins de Colruyt Group pourront payer à l’aide de leur carte client Xtra. Dès lors la carte de paiement habituelle de Colruyt disparaîtra. Toutefois la carte Xtra ne sera pas une carte de crédit ou de débit.

Attirer les shoppers et les convertir en acheteurs ?

15/05/2018

Le moment de l’achat est le moment de vérité dans un parcours client toujours plus complexe. Les retailers et les fabricants ont tout intérêt à être présents de manière optimale dans ce processus. Comment? Réponse au Trade&Shopper Marketing Congress.

Hema continue d’investir dans les grands formats en Belgique

11/05/2018

Réouverture festive pour le magasin Hema à Ostende, qui a été rénové selon le nouveau concept international que l’enseigne a développé pour des villes comme Barcelone, Paris et Londres. La formule s’est déjà avérée un succès à Anvers et Bruxelles.

Un fonds belge s’apprête à reprendre HEMA

09/05/2018

Le holding belge Cory Equity serait proche d’une reprise de HEMA : il y aurait déjà un accord oral et les signatures pourraient suivre rapidement.

Opinion : « J’ai un Chinois au fond de ma poche ! »

08/05/2018

Les entreprises technologiques comme Alibaba et Amazon se font la malle avec vos données sous les yeux résignés de l’Europe. Et les marques et les retailers dans tout ça ? Ils sponsorisent l’opération et alimentent la croissance de leurs concurrents.

Walmart, et non pas Amazon, reprend le leader du marché indien

07/05/2018

Malgré une proposition alléchante d’Amazon, l’e-tailer indien Flipkart va être repris par Walmart et Alphabet, le propriétaire de Google.  Les Américains vont débourser 15 milliards de dollars pour acquérir près de 75% des actions de Flipkart.