Dépenses en ligne records au 1er semestre pour l'e-commerce belge

Shutterstock.com

Selon le BeCommerce Market Monitor, les consommateurs belges ont déjà dépensé 5,29 milliards d'euros en ligne au premier semestre de 2018, soit une hausse de 8% par rapport à la même période un an plus tôt.

« Les Belges perçoivent les avantages du e-commerce »

En outre, le nombre d'achats en ligne a augmenté de 5% comparé au premier semestre de 2017. « Concrètement, on dénombre déjà pour la première moitié de l’année quelque 44,2 millions d’achats. De plus en plus de Belges font aujourd’hui leurs achats en ligne et nous observons par ailleurs une augmentation du nombre d’achats chaque trimestre. La Belgique semble commencer finalement à percevoir les avantages de l’e-commerce, » explique Sofie Geeroms, Managing Director chez BeCommerce.

 

Le marché en ligne, tant en Flandre qu'en Wallonie et à Bruxelles, représente déjà 18% des dépenses totales. En Flandre les dépenses ont augmenté de 9%, tandis qu'en Wallonie et à Bruxelles on observe une hausse de 7%. Les tickets pour voyages et attractions restent les produits les plus prisés en ligne. En Flandre la part online de la catégorie des jouets est en forte progression : +47%, contre +28% au premier semestre de 2017, soit plus du double. En Wallonie et à Bruxelles, le segment sport & récréation occupe le haute du classement, avec une part online de 30%.

 

Le smartphone gagne du terrain

Pour ses achats en ligne le Belge opte de plus en plus pour le smartphone : au deuxième trimestre de 2018, 24% des acheteurs ont effectué au moins un achat en ligne à l'aide de leur smartphone, contre 22% l'an dernier. Ainsi le smartphone renforce sa troisième position  en tant qu'appareil le plus utilisé pour l'e-shopping et menace la deuxième postion du desktop (32%). Le laptop conserve sa première place avec 55%.

 

Quant au moyen de paiement, environ la moitié des e-acheteurs ont utilisé Bancontact par payer leurs achats en ligne durant le deuxième trimestre de 2018. La carte de crédit arrive en deuxième position, mais perd du terrain en tant que moyen de paiement : alors qu'au deuxième trimestre de 2017 49% des Belges avaient utilisé leur carte de crédit pour au moins un achat en ligne, ils ne sont plus que 45% aujourd'hui. PayPal par contre renforce sa troisième position avec 27%.