Decathlon se lance dans le coaching pour start-ups

Decathlon se lance dans le coaching pour start-ups
Photo : aureliefrance / Shutterstock.com

Décathlon lance un programme de coaching pour les start-ups en Belgique. Le détaillant de sport offre aux entrepreneurs débutants jusqu’à cinq mois de coaching, à condition qu’ils soient actifs dans le domaine du sport, du bien-être ou de la santé.

 

Ateliers et coaching

Le 21 septembre, Décathlon se réunira pour la première fois avec une dizaine d’entrepreneurs débutants belges. L’enseigne leur dédie le programme « Jump », avec lequel l’entreprise veut soutenir les start-ups dans les secteurs du sport, du bien-être et de la santé. Le programme est une initiative belge, conçue par Alicia Verspecht qui a fait son mémoire sur le sujet. Elle a maintenant la possibilité de mettre l’idée en pratique. 


Dans une première sélection, neuf candidats sont en lice, mais la chaîne espère augmenter ce nombre. Alicia Verspecht souhaite qu’au moins 20 start-ups participent au deuxième tour de sélection en janvier et une quarantaine d’ici la fin de l’année prochaine, dit-elle à L’Echo. Concrètement, les entreprises sélectionnées se voient proposer trois à cinq mois de coaching, avec des ateliers animés par des spécialistes internes de Décathlon (marketing, web design, etc.) et des spécialistes externes « corporate ».

 

Pas d’investissements

Les start-ups choisies doivent verser une contribution de 2 000 euros, mais disposent de deux ans pour le faire. Dans un premier temps, Decathlon n’a pas l’intention d’investir dans les actions des sociétés, même si elle n’exclut pas que ce soit le cas à l’avenir. 


Bien que l’objectif principal soit d’évaluer et, si nécessaire, de réorienter l’idée de base des start-ups, les jeunes entreprises ayant plus d’expérience sont également les bienvenues. L’accompagnement a pour ambition de les faire grandir et les préparer à une éventuelle levée de fonds, explique Alicia Verspecht. 


Décathlon offre même un espace de co-working pour « ses » starters : à partir du 5 octobre, un bureau de co-working pouvant accueillir 40 personnes sera ouvert dans les bureaux du magasin à Evere.