Des vélos cargo pour réduire l’afflux de camionnettes

Des vélos cargo pour réduire l’afflux de camionnettes
Photo : Shutterstock.com

Trois magasins anversois, en partenariat avec la Thomas More Hogeschool et le soutien du district d’Anvers, ont mis en place un projet pilote avec des vélos cargo. L’objectif est de réduire les désagréments causés par les camionnettes.

 

Lutte contre la congestion de la circulation

Les trois magasins qui participent à l’expérience sont FansStay Antwerp et Sincerely Valentine. En moyenne, ce sont chaque jour douze camionnettes qui s’arrêtent devant chez eux. « L’afflux de camionnettes provoque des tensions de voisinage entre les commerçants et les résidents », déclare Nico Volckeryck, directeur du Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) d’Anvers et directeur chez Frans, à GVA. « Rien que pour ma boutique, qui n’est pas grande, il y a parfois jusqu’à trois camionnettes qui s’arrêtent. Lorsque c’est comme ça dans toute la rue, ça crée une nuisance. Elles obstruent le trottoir, sont mal garées, bloquent les entrées de garages… »

 

Pour tenter d’y remédier, l’approvisionnement des magasins participants sera assuré par des coursiers à vélo pendant toute la durée du projet pilote. Les colis seront d’abord acheminés vers un local central de la Thomas More Hogeschool. De là, les employés de De Fietskoerier les livreront aux magasins concernés. Ils déposeront également les colis à envoyer dans un centre de distribution de Bpost ou de PostNL.

 

L’espace mis à disposition par la Thomas More Hogeschool est géré par les étudiants en transport et logistique. En outre, le projet bénéficie du soutien (financier) du SNI et du district d’Anvers. L’initiative se déroulera jusqu’au 13 novembre et fera ensuite l’objet d’une évaluation et d’une analyse. « Nous espérons, à terme, pouvoir concrétiser ce projet à plus grande échelle », conclut Volckeryck.