E-commerce : les Pays-Bas en tête, la Belgique à la traîne

Les Pays-Bas occupent la première place au classement des pays les plus performants en matière d’e-commerce. La Belgique se classe en 28ème position seulement et obtient un score nettement inférieur par rapport aux pays voisins. La qualité des services de livraison de colis en particulier laisse à désirer.


Plaintes concernant les colis

Huit des dix pays les plus performants en matière d’e-commerce se situent en Europe, révèle l’Indice E-commerce établi par l’organe du commerce des Nations Unies, UNCTAD. A la tête du classement les Pays-Bas détrônent le Luxembourg, évincé du top-10 en raison de la baisse de fiabilité des services de la poste. Les Pays-Bas ont le pourcentage le deuxième plus élevé au monde d’e-acheteurs (76% de la population de 15 ans et plus) et obtiennent de bons scores pour la plupart des indicateurs, notamment concernant les serveurs sécurisés. Singapour, la Suisse, le Royaume-Uni et la Norvège complètent le top-5. Fin 2017 les Pays-Bas comptaient 82.000 webshops, dont plus de 40.000 ‘pure players’. Ce pays est aujourd’hui le 11ème plus grand marché d’e-commerce B2C au monde.


La Belgique occupe la 28ème au classement, juste derrière Israël et la Lituanie. La principale raison de ce faible score est le mauvais fonctionnement des services de la poste : sur ce critère la Belgique n’obtient que 70 sur 100, un score nettement inférieur à celui des Pays-Bas (90), de la France (93) ou de l’Allemagne (83). Selon le journal De Standaard ce  score n’est pas surprenant : le service de médiation du secteur de la poste a fait état dans son rapport annuel d’une augmentation des plaintes de 28% concernant les colis. Il s’agit pour être précis de 2736 plaintes, dont 2634 sont adressées  à Bpost et seulement 59 à son concurrent Post.nl. La plupart des plaintes concernent des colis disparus, des erreurs lors de la distribution et des retards de livraison.