El Corte Inglés transforme un grand magasin en centre de distribution en ligne

El Corte Inglés transforme un grand magasin en centre de distribution en ligne
Tupungato / Shutterstock.com

 

El Corte Inglés transforme l’un de ses grands magasins du nord de l’Espagne en un centre de traitement des commandes en ligne. La chaîne de grands magasins souhaite desservir l’ensemble du Pays basque et investit dans la livraison de produits alimentaires.

 

Innovation numérique

Le grand magasin El Corte Inglés d’Eibar, dans le nord de l’Espagne, cessera bientôt d’opérer comme un centre commercial classique. La chaîne espagnole est en train de transformer le grand magasin en un entrepôt pour les commandes en ligne, notamment pour les produits alimentaires et les courses classiques. L’emplacement est stratégique, car il se trouve à peu près à équidistance des villes de Bilbao, Saint-Sébastien et Vitoria et peut donc desservir l’ensemble du Pays basque.


Ce sera le premier site transformé dans le cadre du grand projet d’innovation numérique de la chaîne de supermarchés. El Corte Inglés veut investir lourdement dans l’e-commerce, notamment pour l’alimentation, et soumet l’ensemble de son portefeuille immobilier à un examen critique. Plusieurs magasins moins rentables – dont un à Barcelone – seront fermés, tandis que des immeubles de bureaux et de centres logistiques seront vendus.

 

Magasin sans produits

Le site d’Eibar, dans lequel le groupe avait pourtant investi 80 millions d’euros il y a dix ans, pourra entrer en service dans les prochains mois. Il proposera 25 000 références et fournira un certain nombre de services, rapporte le site d’actualité Brainsre.news. Il centralisera notamment les services clients et d’assistance numérique tant pour la chaîne que pour des tiers, comme l’opérateur de télécommunications Sweno, dont El Corte Inglés est cofondateur.


Mais les consommateurs pourront toujours se rendre à l’ancien supermarché : une partie du centre commercial deviendra un authentique « magasin numérique ». Les clients n’y verront donc pas les produits en tant que tels, mais pourront éplucher les catalogues en ligne, passer des commandes et consulter les assortiments physiques des grands magasins voisins.