E.Leclerc mise sur le marché de la seconde main

E.Leclerc mise sur le marché de la seconde main
Shutterstock.com

E.Leclerc croit fermement au marché de la seconde main. L’année prochaine, le groupe français de supermarchés veut également commercialiser des articles d’occasion dans une centaine de nouvelles succursales.

 

Grand succès

Le premier Leclerc Occasion a été testé l’été dernier à Roques-sur-Garonne (près de Toulouse) et cela s’est avéré être un grand succès. Aujourd’hui, 25 magasins Leclerc proposent déjà un rayon de produits d’occasion et la chaîne de supermarchés veut porter ce nombre à 130 l’année prochaine.

 

Le principe est très simple : les clients apportent les articles qu’ils souhaitent vendre au comptoir SAV du magasin. Si un accord sur la valeur de l’objet est conclu, le client reçoit ce montant sous forme de bons de réduction du magasin. Les bons peuvent également être utilisés pour d’autres types de produits.

 

Les articles d’occasion sont présentés dans un rayon séparé au sein des hypermarchés. Selon le magazine Linéaires, les marges sont très élevées pour le magasin. La chaîne de magasins aura ainsi également accès à des marques et des produits qu’elle ne vend pas habituellement, comme les robots de cuisine Thermomix, mais aussi les produits Silvercrest de Lidl.