Excellente année pour Decathlon grâce à une forte expansion

Excellente année pour Decathlon grâce à une forte expansion

Excellente année pour Decathlon grâce à une forte expansion
Shutterstock

Alors qu’en 2016 Decathlon dépassait le cap des 10 milliards d’euros de chiffre d’affaires, en 2017 l’enseigne de sport a franchi la barre des 11 milliards d’euros, et ce grâce à une forte expansion internationale.

Croissance du CA de 11%

En 2017 l’enseigne de sport, contrôlée par la famille Mulliez (qui détient également Auchan, Phildar et Pimkie), a réalisé un chiffre d’affaires hors impôts de 11 milliards d’euros, soit une croissance de 11%. Pas mal pour une année décrite comme « une année de transition et de transformation » par François De Witte, directeur général de Decathlon France, dans le journal français Les Echos.


Sur base comparable le chiffre d’affaires a progressé de 4%. Le bond en avant de Decathlon s’explique donc en grande partie par sa forte expansion internationale : l’an dernier le groupe a ouvert 185 nouveaux magasins, dont 9 sur son marché domestique, ce qui porte le nombre total à 1.352 magasins, répartis dans 39 pays.


L’online et la France, « à améliorer »

Avec un chiffre d’affaires de 3,4 milliards d’euros, la France représente près d’un tiers du chiffre d’affaires total. Néanmoins la chaîne, fondée par Michel Leclercq en 1976, est à la traîne sur son marché domestique. Même si fin janvier l’enseigne de sport à détrôner Amazon comme « chaîne de magasins préférée des Français », le chiffre d’affaires comparable n’y a progressé que d’un modeste 1%. En incluant les nouveaux magasins le chiffre d’affaires a progressé de 4% . Des chiffres « perfectibles », estime De Witte.


Quant au webshop, là aussi il reste encore du pain sur la planche : pour l’instant les ventes en ligne ne représentent que 4,5% des ventes totales (contre 3% en 2016).  « Un client sur cinq dit ne pas avoir trouvé le produit qu’il recherchait en magasin », affirme De Witte, qui dès lors dévoile un plan d’action : rendre 100% de l’offre disponible via internet (contre 90% aujourd’hui), introduire le ‘click and collect’ afin que les gens puissent commander de chez eux et venir retirer leur colis dans un magasin de leur choix et écourter les délais de livraison (à domicile et en magasin).

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Colruyt Group dépasse les attentes

19/06/2018

Grâce notamment à une fin d’année tonique, Colruyt Group est parvenu à augmenter sa part de marché durant l’exercice écoulé. Contre toute attente les marges se sont maintenues. Les activités en ligne aussi affichent de bonnes performances.

Google investit 550 millions de dollars dans JD.com

18/06/2018

Personne n’a intérêt à rater le train sur la marché asiatique grandissant. Google aussi en est  bien conscient : les Américains prennent une participation dans JD.com, le grand concurrent d’Alibaba.

L'ex-dirigeant de Carrefour renonce finalement à sa prime royale de départ

18/06/2018

Georges Plassat, l’ancien PDG de Carrefour, renonce à la généreuse indemnité de départ qui était prévue pour lui. Une décision qu’il a prise sous la pression de l’opinion publique.

Coolblue réalise un CA de 311 millions d'euros en Belgique

15/06/2018

L’année dernière, le retailer en électronique néerlandais Coolblue a réalisé un CA belge record de 311 millions d’euros. La société annonce l’ouverture de nouveaux dépôts locaux permettant le déploiement d’appareils électroménagers en Wallonie.

Huit pistes à retenir du Trade & Shopper Marketing Congress

14/06/2018

Que de réactions enthousiastes à l’issue du Trade & Shopper Marketing Congress de RetailDetail et LD&Co ! Orateurs et participants y ont partagé leurs visions avec entrain. Qu’avons-nous retenu ?

Le premier magasin Kiabi en Flandre s’installe à Bruges

14/06/2018

A peine deux ans après l’arrivée de Kiabi en Belgique, la marque française de prêt-à-porter ouvre son sixième magasin belge cet automne. Il sera situé à Bruges et sera le tout premier magasin en Flandre.