Facebook étend les possibilités de e-commerce et de shopping virtuel

Facebook

Facebook ajoute Shops à WhatsApp et à sa place de marché d'occasion. Les commerçants et les marques peuvent désormais aussi y créer un webshop mobile. La réalité augmentée et la recherche visuelle sont également au rendez-vous.

 

1,2 million de boutiques sur Instagram

Facebook mise davantage sur le commerce électronique, avec un large éventail de nouveautés. Le réseau social « n’est pas encore un concurrent pour Amazon », a souligné Mark Zuckerberg il y a quelques semaines, mais il s’engage activement dans le commerce en ligne. « Nous pensons que la transition vers le shopping en ligne et social-first va perdurer. Un acheteur sur trois dans le monde indique vouloir passer moins de temps dans les magasins, même après la fin de la pandémie, et près des trois quarts d'entre eux disent trouver des idées d'achat sur Facebook, Instagram, Messenger ou WhatsApp. »
 

C'est pourquoi Shops arrive maintenant sur WhatsApp et, pour l'instant aux États-Unis, sur la plateforme d'occasion Marketplace de Facebook. Jusqu'à présent, les achats n’étaient possibles que directement via Instagram. « Actuellement, nous comptons plus de 300 millions de visiteurs mensuels sur Shops et plus de 1,2 million de Shops actifs mensuellement », peut-on lire dans une publication de blog. « Nous continuerons à soutenir la reprise économique en poursuivant nos investissements dans les magasins jusqu'en juin 2022 et en éliminant les frais des commerçants. »
 

Avis, recherche d'images et annonces 

D'autres évaluations et avis seront ajoutés sur Instagram au cours des prochains mois, notamment des photos et des vidéos d'avis des utilisateurs. En outre, Facebook ne serait pas Facebook sans possibilités de publicité : Shops bénéficie de ses solutions publicitaires exclusives, basées sur les préférences d'achat des utilisateurs. « Nous testons par exemple la possibilité de diriger les acheteurs vers les endroits où ils sont le plus susceptibles d'effectuer un achat en fonction de leur comportement d'achat », peut-on lire. Plus tard, des promotions ciblées et des offres personnalisées seront également possibles.
 

Facebook investit également dans les nouvelles technologies : selon Zuckerberg, la réalité augmentée et l'intelligence artificielle influenceront directement la façon dont les consommateurs feront leurs achats à l'avenir. Sur Instagram, l'entreprise expérimente déjà la reconnaissance d'images : cette année une nouvelle fonction de recherche visuelle soutenue par l'IA sera testée, à travers laquelle les consommateurs pourront trouver des produits similaires en cliquant sur une photo ou en téléchargeant leur propre photo. « Nous n’en sommes qu’au début, mais nous pensons que la recherche visuelle améliorera le shopping mobile en rendant encore plus de médias sur Instagram 'shoppable' », peut-on lire sur le blog.
 

Test virtuel de rouge à lèvres

Selon Facebook, deux tiers des acheteurs en ligne déclarent vouloir essayer des articles virtuellement, c’est pourquoi l'essayage virtuel sera également possible sur Instagram grâce à la réalité augmentée. Instagram introduit des publicités dynamiques avec la réalité augmentée, permettant aux fashionistas qui cherchent leur bonheur en ligne d’essayer le rouge à lèvres MAC sur eux, ou en tout cas sur leur selfie, sur l'application, par exemple. 
 

Enfin, plusieurs grandes marques se tournent vers le Live Shopping sur Facebook : les Live Shopping Fridays auront bientôt lieu, au cours desquels les marques organiseront des diffusions en direct personnalisées pour les spectateurs sur la plateforme de médias sociaux.