Finalement Alibaba est le bienvenu à l’Aéroport de Liège

L'arrivée d'Alibaba a été approuvée à l'unanimité par le conseil d'administration de l'Aéroport de Liège. Il y aurait pourtant eu des protestations de la part du gestionnaire des aéroports parisiens, qui est également actionnaire à Liège.

 
Bloqué un instant par Fedex ?

Pendant un moment, il a semblé qu’Alibaba n'était pas le bienvenu à l'aéroport de Liège. Les administrateurs des Aéroports de Paris, le gestionnaire des aéroports parisiens qui détient également une participation minoritaire (décisive) dans l’Aéroport de Liège, auraient bloqué le dossier lors d’un conseil d'administration la semaine dernière.

 

Fedex, qui souhaite s’étendre à Liège, aurait été à la base de leur opposition. Il est donc possible que l'entreprise de logistique vise les 22 hectares désormais octroyés à Alibaba. En votant contre, les Aéroports de Paris auraient donc répondu au travail de lobbying de Fedex, selon le journal de Tijd.

 

Mais cette semaine, les Aéroports de Paris ont finalement rejoint la majorité et un accord unanime a été obtenu lors du conseil d'administration. « Ce soir, je peux vous annoncer que le conseil d'administration de l'Aéroport de Liège vient d'approuver ce point à l'unanimité. Il y aura donc bientôt des Chinois, des Russes, des Américains et des Wallons sur le tarmac de Liège », a déclaré Jean-Luc Crucke, ministre wallon des Finances et des Aéroports, au Parlement wallon.