Google conteste l’amende record infligée par l’UE

Google conteste l’amende record infligée par l’UE
Shutterstock

Alors que Google semblait prêt à procéder aux adaptations nécessaires afin de conformer son service Google Shopping à la législation européenne, le géant américain a finalement décidé de déposer un recours contre l’amende record infligée par l’UE.

2,42 milliards d’euros

En juin dernier Google s’est vu infliger une amende record de 2,42 milliard d’euros par la Commission européenne pour avoir abuser de sa position dominante en favorisant son service Google Shopping par rapport à la concurrence.


Google avait pourtant indiqué être disposé à procéder aux adaptations nécessaires, mais à présent l’entreprise internet contre-attaque et a décidé d’aller en appel de l’amende record que lui réclame l’Europe. C’est ce qu’a confirmé la Cour de justice de l’Union européenne.


Cette décision a probablement été influencée par un jugement rendu dans un autre dossier. En 2009 Intel a écopé d’une amende d’un milliard d’euros de l’Europe, pour avoir abuser de sa position sur le marché des microprocesseurs. A présent la Cour de justice a renvoyé l’affaire à une instance inférieure, parce que celle-ci par le passé n’aurait pas analysé à fond tous les arguments d’Intel. Google espère probablement pouvoir bénéficier d’un jugement similaire.


Actuellement une autre enquête est encore en cours à l’encontre de Google concernant son système d’exploitation mobile Android. Google obligerait les fabricants à installer certaines apps sur les smartphones ou tablettes.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

« Les cartes clients ne rapportent quasi rien »

17/10/2017

Les cartes clients ne rapportent quasi rien aux clients. Telle est la conclusion du journal Het Belang van Limburg suite à une enquête menée auprès de vingt grandes chaînes. Toutefois ces enseignes contestent les résultats de cette étude.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Une entreprise britannique rachète Intertoys et Bart Smit

12/10/2017

Blokker Holding va céder son enseigne de jouets Intertoys, y compris les magasins de Bart Smit et Toys XL, à l’investisseur britannique Alteri. Cette cession s’inscrit dans la nouvelle stratégie de Blokker Holding.

Parcify teste la livraison à domicile en l’absence du client

11/10/2017

Le service de coursier Parcify teste un nouveau système à Anvers : il s’agit d’une serrure intelligente permettant au client d’ouvrir sa porte à distance pour que le coursier puisse déposer sa commande à l’intérieur de son domicile en son absence.

Blokker subit une lourde perte en Belgique

11/10/2017

L’an dernier l’enseigne néerlandaise Blokker a essuyé une perte de 30 millions d’euros en Belgique. L’année auparavant il était encore question d’un modeste bénéfice, mais à présent la restructuration de la chaîne pèse lourdement sur les résultats.

Londres favorable à la transformation d’Oxford Street en zone piétonne

11/10/2017

L’idée de bannir tout trafic automobile d’Oxford Street à Londres commence à se concrétiser, maintenant qu’un sondage a révélé que près de deux Londoniens sur trois étaient favorables à l’installation d’un piétonnier.

Back to top