Google et Microsoft ne répondent pas aux attentes

Google et Microsoft ne répondent pas aux attentes

Au premier trimestre tant Alphabet, maison mère de Google, que Microsoft ont déçu les attentes des analystes. En particulier Microsoft qui enregistre un bénéfice nettement inférieur à celui de l’année précédente.

Les actionnaires mécontents

Chez Alphabet le chiffre d’affaires a progressé de 17% à 20,6 milliards de dollars (18,3 milliards d’euros) et le bénéfice net est lui aussi en hausse, passant de 3,5 milliards de dollars (3,1 milliards d’euros) à 4,2 milliards de dollars (3,7 milliards d’euros). Les revenus publicitaires de Google ont augmenté de 17% et le bénéfice du moteur de recherche a grimpé de 21%.


En revanche Alphabet a subi une perte de 802 millions de dollars (711 millions d’euros) dans sa division spécialisée dans le developpement de projets tels que les voitures autonomes et les thermostats intelligents.


Malgré la hausse du chiffre d’affaires et du bénéfice, les actionnaires d’Alphabet se montrent insatisfaits, car après l’annonce des résultats l’action a chuté de 5% à la bourse.


Chez Microsoft les résultats sont décevants. Le chiffre d’affaires est en recul et passe de 21,7 milliards de dollars (19,2 milliards d’euros) à 20,53 milliards de dollars (18,2 milliards d’euros). Quant au bénéfice il a chuté de près d’un quart et s’est limité à 3,76 milliards de dollars (3,33 milliards d’euros).


Pourtant le chiffre d’affaires des activités cloud de Microsoft a augmenté de 3%, mais cela n’a pas suffi à compenser les faibles ventes de PC. Selon Microsoft, la baisse du bénéfice est due à des impôts plus élevés que prévu.