GrandVision affecté par les fermetures de magasins

Durant le dernier trimestre de 2018 le CA du groupe d’optique GrandVision a augmenté de 3,2%, une croissance inférieure aux attentes des analystes. Les performances des nouveaux magasins se sont avérées décevantes, ainsi que la croissance du CA en Amérique et en Asie (+5,5% sur base comparable).


Les fermetures de magasins pèsent sur le CA

Ce chiffre d’affaires décevant s’explique en partie par la fermeture d’un grand nombre de magasins, rapporte le journal De Tijd, citant un rapport de KBC Securities. De plus, le franchising a rapporté moins que prévu et le bénéfice est en-deçà des attentes : selon Degroof Petercam, le bénéfice brut d’exploitation aurait augmenté de 5% par rapport à l’an dernier, donc moins que la hausse attendue de 6,8%. %. Au quatrième trimestre de 2017 l’entreprise avait enregistré une croissance du chiffre d’affaires de 6,1%, mais un recul sur base comparable.


GrandVision est actif en Amérique du Nord et du Sud, en Asie et en Europe et détient des enseignes telles que Pearle, Vision Express, Eye Wish et GrandOptical, présentes dans quasi tous les pays d’Europe. Pour assurer sa croissance le groupe mise sur les reprises, avec notamment l’an dernier l’acquisition du britannique Tesco Opticians.