GrandVision : hausse du chiffre d’affaires grâce aux reprises

GrandVision : hausse du chiffre d’affaires grâce aux reprises

Durant le 1er trimestre de 2018 GrandVision a vu son chiffre d’affaires progresser de 8% ; une croissance que le groupe d’optique doit avant tout aux reprises. Par contre le bénéfice opérationnel est en légère baisse.

Redressement partiel

Au cours du premier trimestre de 2018 le groupe d’optique néerlandais ne s’est que partiellement remis de la croissance ralentie enregistrée fin 2017 : son chiffre d’affaires a atteint 913 millions d’euros , soit une hausse de 8% ; un léger mieux par rapport à la hausse de 6,1% du quatrième trimestre de 2017. Cette croissance s’explique en grande partie par les reprises de Tesco Opticians (Royaume-Uni) et Visilab (Suisse) que GrandVision a finalisées l’an dernier. Selon la maison-mère de chaînes d’optique telles que Pearle et GrandOptical, cette faible croissance est due aux performances décevantes de l’Europe du Nord, car au Mexique, en Europe de l’Est et en Turquie GrandVision a réalisé de bons résultats.


Par rapport à la même période l’an dernier, le bénéfice opérationnel a diminué de 9 millions d’euros pour s’établir à 87 millions d’euros. Par contre l’ebitda a augmenté de 1%.


GrandVision a ouvert plus de 250 nouveaux magasins en 2017 et compte sur l’effet des reprises pour stimuler la croissance de son chiffre d’affaires en 2018. Sur le moyen terme l’entreprise table sur une croissance du chiffre d’affaires d’environ 5%.