Hasbro et Mattel envisagent une fusion

Hasbro et Mattel envisagent une fusion

Les deux géants américains du jouet , Hasbro et Mattel, envisageraient une fusion, annonce l’agence de presse Bloomberg sur base de sources proches du dossier. L’objectif est d’unir leurs forces pour faire face au danois Lego.

Un quart du marché

Ces dernières années Mattel, célèbre pour ses poupées Barbie et ses voitures Hot Wheels, a beaucoup de mal à concurrencer Hasbro, qui détient quelques marques à succès, comme My Little Pony et Star Wars. Récemment Mattel a également perdu quelques licences au profit de Hasbro.


Pourtant ce serait Hasbro, qui fin de l’année dernière aurait approché Mattel, afin de discuter d’une éventuelle fusion. Les deux fabricants réunis détiendraient environ un quart du marché américain. Une part de marché qui ne devrait pas entraîner d’objections de la part de l’Autorité de la concurrence américaine, mais qui devrait permettre à l’entité fusionnée de mieux affronter la concurrence du danois Lego, qui ces dernières années connaît une croissance bien plus rapide que les deux fabricants américains.


C’est n’est pas la première fois que les deux entreprises parlent d’un rapprochement. Il y a vingt ans environ Mattel avait proposé de racheter Hasbro pour un montant de 5,2 milliards de dollars, mais avait ensuite retiré son offre invoquant un climat défavorable. A l’époque Hasbro voulait à tout prix empêcher la reprise. Mais aujourd’hui Hasbro semble avoir changé son fusil d’épaule.