Hasbro lorgne son concurrent Mattel

Hasbro lorgne son concurrent Mattel

Il y a de la fusion dans l’air dans l’univers du jouet : Hasbro a émis une offre de rachat  sur son concurrent Mattel. Ensemble les deux géants américains formeraient la plus grande entreprise de jouets au monde.

Merchandising

Selon le quotidien The Wall Street Journal qui cite des sources anonymes, Hasbro aurait émis une offre de rachat sur Mattel. Mattel, connu entre autres pour ses poupées Barbie et ses voitures miniatures Hot Wheels,  a perdu la moitié de sa valeur boursière – l’action a chuté de 47% en un an –, qui aujourd’hui s’élève à 5 milliards de dollars (4,3 milliards d’euros). Quant à Hasbro, qui doit sa réputation notamment à ses jeux de société, sa valorisation boursière s’élève à 11 milliards de dollars (9,4 milliards d’euros), soit plus du double comparé à Mattel.


En cas de reprise, l’entité fusionnée bénéficierait d’une position extrêmement forte dans les négociations avec des producteurs de télévision et de film concernant le merchandising, une source de revenus importante pour les fabricants de jouets. Longtemps Mattel a eu un contrat avec Disney, mais s’est ensuite vu évincer par Hasbro.


LEGO

En outre cette consolidation permettrait aux deux entreprises de se renforcer mutuellement sur ce marché particulièrement difficile. Les jeux et jouets traditionnels sont en perte de vitesse depuis longtemps, surtout aux Etats-Unis, le marché domestique des deux fabricants. Et récemment la chaîne de jouets Toys ‘R’ Us a dû déposer le bilan, ce qui à son tour a eu un impact important sur le chiffre d’affaires de Mattel.


Cette tentative de rapprochement entre les deux entreprises n’est pas nouvelle : en 1996 et en 2016 il avait déjà été question de fusion. Début 2017 LEGO a raflé le titre de plus grand fabricant de jouets au monde à Mattel, avec un chiffre d’affaires de 5,1 milliards d’euros. Si la fusion entre Hasbro et Mattel a lieu, Lego se verra contraint de céder son titre de leader.