Hema, bien qu'en croissance, reste dans le rouge

Hema, bien qu'en croissance, reste dans le rouge

La chaîne de grands magasins Hema enregistre une belle hausse de son chiffre d’affaires (il atteint même un nombre à deux chiffres en ligne), mais la perte nette est également en hausse. Le détaillant a de grandes ambitions internationales et veut se libérer de ses dettes.

Période plus faible

Au deuxième trimestre 2019, le chiffre d’affaires d’Hema a augmenté de 3,5 % pour atteindre 296,4 millions d’euros. Cette croissance est en partie due à son expansion : le chiffre d’affaires comparable a augmenté de 1,6 %. La perte nette s’est élevée à 14,1 millions d’euros, ce qui est donc supérieur aux 10,2 millions d’euros du deuxième trimestre 2018. Cela est dû en partie aux effets d’une nouvelle norme comptable. Le retailer souligne que les deux premiers trimestres sont traditionnellement des périodes plus faibles.

 

Le dirigeant Tjeerd Jegen se montre malgré tout satisfait : « Hema a réalisé une bonne performance au deuxième trimestre, malgré les effets négatifs d’un temps exceptionnellement chaud au cours des deux dernières semaines du trimestre. Nous avons enregistré une solide croissance du chiffre d’affaires et le résultat d’exploitation s’est amélioré. Les résultats sont principalement attribuables à l’augmentation des ventes de produits d’entretien et de soins personnels. En outre, notre chiffre d’affaires en ligne a augmenté pour attendre un nombre à deux chiffres. » Le rayon papeterie a enregistré de bonnes performances et le chiffre d’affaires des produits alimentaires a augmenté de 0,6 %, mais les ventes de vêtements ont baissé de 4,8 %. Le chiffre d’affaires en ligne a augmenté d’au moins 16,6 %.

 

Devenir une marque mondiale

Le chiffre d’affaires a augmenté de 2,3 % aux Pays-Bas et de 3,5 % en Belgique et au Luxembourg. Le retailer connaît également une évolution positive sur les marchés internationaux : la plus forte croissance a été enregistrée en Allemagne (+26,1 %), suivie par la France (+4,3 %). La chaîne a ouvert cinq magasins hors des Pays-Bas au deuxième trimestre : deux aux Émirats arabes unis, un en Allemagne, un en Autriche et un au Qatar. Cette semaine, Walmart lance la vente en ligne de produits Hema aux États-Unis et les 15 premiers supermarchés Franprix en France ont reçu un présentoir pour les produits Hema. L’ambition est claire : devenir une marque mondiale. La société est actuellement en pourparlers avec des partenaires potentiels en Europe, en Asie et en Amérique du Nord.

 

Cependant, Hema doit encore faire face à quelque 750 millions d’euros de dettes. Le propriétaire Marcel Boekhoorn vient de rembourser de sa poche un prêt de 50 millions d’euros et a déjà investi près de 200 millions d’euros dans l’entreprise, rapporte le journal néerlandais De Telegraaf. Le retailer a mis ses boulangeries en vente et aimerait également vendre des boutiques à des franchisés afin d’arriver, à terme, à se libérer de ses dettes.