Hema : une nouvelle équipe pour s’attaquer aux conséquences de la pandémie

Shutterstock

Hema a enregistré une perte de 214,8 millions d’euros l’année dernière, alors que le chiffre d’affaires est également en baisse. En cause : le coronavirus, bien que la saga liée aux prises de contrôle n’y soit pas étrangère non plus. Une nouvelle équipe de gestion est désormais en place.

 

Recapitalisation et pandémie

L’année 2020 a été particulièrement agitée pour Hema. À la crise sanitaire s’est ajoutée la mise à l’écart de son propriétaire Marcel Boekhoorn par les créanciers et une difficile bataille pour le rachat de l’icône néerlandaise. Finalement, la chaîne se retrouve entre les mains du groupe d’investisseurs Parcom et des propriétaires de Jumbo, la famille Van Eerd – mais ce sauvetage a un prix.


Après l’opération d’assainissement, la dette obligataire a été réduite de moitié à 300 millions d’euros. Les charges d’intérêt annuelles ont également été réduites de 80% à environ 10 millions d’euros par an. Depuis, les nouveaux propriétaires ont encore réduit la dette à 200 millions d’euros. En raison des frais de recapitalisation et de financement – et bien sûr de la pandémie –, Hema a clôturé l’année sur une perte nette de 214,8 millions d’euros. Si l’on exclut les réductions de valeur non récurrentes, le résultat net reste négatif : -149,6 millions d’euros.


Le chiffre d’affaires a également chuté de 15,5% l’an dernier, ce qui est entièrement imputable au coronavirus. Pourtant, « la stratégie multicanal, une expansion substantielle de la capacité logistique et l’utilisation des magasins comme entrepôts locaux selon le modèle ship-from-store » ont permis de doubler les ventes en ligne, a déclaré la société. Le modèle de partenariat d’Hema s’est entre-temps élargi : les articles de la chaîne sont désormais présents dans 662 supermarchés Jumbo, Franprix et Géant/Casino (en France).

 

Nouveau départ pour Hema

Après ce qu’Hema qualifie elle-même d’« une des années les plus difficiles de son histoire », une nouvelle équipe de direction est en place depuis le 1er juin. La nouvelle CEO Saskia Egas Reparaz – qui remplace le CEO historique Tjeerd Jegen – pourra compter sur une équipe de six personnes : Wilma Veldman (Chief Product Officer), Bas Verheijen (Chief Customer Officer), Machiel Lagerweij (Chief Operating Officer) et Pieter Heij (Chief Technology Officer) font leur arrivée chez Hema, même si Wilma Veldman et Machiel Lagerweij y avaient déjà travaillé par le passé. Nadine Beister et Joost de Beijer continueront à assumer leurs fonctions de Chief People Officer et Chief Financial Officer.


Hema dit laisser définitivement derrière elle « les difficultés financières de ces dernières années » et cela se voit déjà dans les premiers résultats depuis la réouverture des magasins aux Pays-Bas le 28 avril. Le nombre de visiteurs est encore réduit, mais les résultats seraient déjà meilleurs que durant la même période en 2019, avant la crise sanitaire