Henkel relève ses prévisions pour 2017

Henkel relève ses prévisions pour 2017

Henkel relève ses prévisions pour 2017

Pour la première fois de son histoire Henkel a dépassé la barre des 15 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur neuf mois. Vu ces excellentes performances le groupe allemand revoit à la hausses ses prévisions de chiffre d’affaires et de bénéfice.

Croissance supérieure aux attentes annuelles

Au troisième trimestre Henkel a continué sur sa lancée : le chiffre d’affaires autonome (hors reprises et effets de change) a progressé de 3% à 4,981 milliards d’euros. Pour la première fois de son histoire la multinationale allemande a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 15 milliards d’euros durant les trois premiers trimestres de l’année, soit une croissance de 9,3%. Cette croissance est attribuable entre autres aux reprises de Darex Packaging Technologies, Sonderhoff Group et Nattura Laboratorios, qui ont permis à Henkel de renforcer son portefeuille.


Le bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT) a atteint un nouveau record de 897 millions d’euros, soit une croissance de 18%. Sur les trois premiers trimestres le bénéfice opérationnel s’est établi à 2,66 milliards d’euros (+10,5%). Le bénéfice net de janvier à septembre a augmenté de 7,4% à 1,79 milliard d’euros, malgré une légère baisse du bénéfice (-2%) au troisième trimestre.


Malgré l’impact accru des fluctuations monétaires dans le monde, le groupe confirme ses prévisions de chiffre d’affaires pour 2017. « Nous continuons de tabler sur une croissance organique du chiffre d’affaires comprise entre 2 et 4% au niveau du groupe et sur une hausse de notre marge EBIT ajustée de plus de 17,0%. Pour le bénéfice par action préférentielle nous relevons nos prévisions et tablons désormais sur une hausse d’environ 9% », commente Hans Van Bylen , CEO belge de Henkel.


L’entreprise s’attend à ce que les conditions difficiles du marché persistent encore un certain temps, mais reste néanmoins optimiste pour l’avenir : « Nous nous engageons pleinement à poursuivre notre développement positif et à implémenter nos priorités stratégiques », conclut le CEO.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Pabo poursuit ses activités sous l’étendard ‘be you’

21/06/2018

Le groupe allemand Beate Uhse – spécialisé dans les accessoires érotiques et maison-mère de Pabo –, déclaré en faillite l’an dernier, poursuivra ses activités sous un nouveau nom. Désormais l’accent se situera sur le commerce en ligne.

Fox & Cie ouvre un 17ème magasin de jouets à Tournai

21/06/2018

La chaîne wallonne de magasins de jouets Fox & Cie a ouvert son 17ème point de vente dans le centre commercial Les Bastions à Tournai. « Quelle crise du marché du jouet ? », se demande l’enseigne.

Tom&Co vise 100 nouveaux points de vente en France

21/06/2018

L’enseigne belge d’animaleries Tom&Co poursuit son expansion sur le marché français : un 25ème magasin vient d’ouvrir ses portes à Nantes, selon le nouveau concept, et sept autres ouvertures sont prévues d’ici la fin de l’année.

La France envisage une taxe sur l’e-commerce

21/06/2018

A l’avenir les commandes en ligne pourraient devenir plus chères pour les consommateurs français : une nouvelle proposition de loi prévoit une taxe de 1 à 2% sur le prix de vente, en fonction de la distance de livraison.

L’enseigne de jouets La Grande Récré jette l’éponge en Belgique

20/06/2018

L’enseigne de jouets française La Grande Récré est en grave difficulté financière et veut dès lors se concentrer sur son marché domestique. Lundi prochain la branche belge déposera le bilan : 16 magasins fermeront, 95 personnes perdront leur emploi.

Colruyt Group dépasse les attentes

19/06/2018

Grâce notamment à une fin d’année tonique, Colruyt Group est parvenu à augmenter sa part de marché durant l’exercice écoulé. Contre toute attente les marges se sont maintenues. Les activités en ligne aussi affichent de bonnes performances.