Henkel relève ses prévisions pour 2017

Henkel relève ses prévisions pour 2017

Pour la première fois de son histoire Henkel a dépassé la barre des 15 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur neuf mois. Vu ces excellentes performances le groupe allemand revoit à la hausses ses prévisions de chiffre d’affaires et de bénéfice.

Croissance supérieure aux attentes annuelles

Au troisième trimestre Henkel a continué sur sa lancée : le chiffre d’affaires autonome (hors reprises et effets de change) a progressé de 3% à 4,981 milliards d’euros. Pour la première fois de son histoire la multinationale allemande a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 15 milliards d’euros durant les trois premiers trimestres de l’année, soit une croissance de 9,3%. Cette croissance est attribuable entre autres aux reprises de Darex Packaging Technologies, Sonderhoff Group et Nattura Laboratorios, qui ont permis à Henkel de renforcer son portefeuille.


Le bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT) a atteint un nouveau record de 897 millions d’euros, soit une croissance de 18%. Sur les trois premiers trimestres le bénéfice opérationnel s’est établi à 2,66 milliards d’euros (+10,5%). Le bénéfice net de janvier à septembre a augmenté de 7,4% à 1,79 milliard d’euros, malgré une légère baisse du bénéfice (-2%) au troisième trimestre.


Malgré l’impact accru des fluctuations monétaires dans le monde, le groupe confirme ses prévisions de chiffre d’affaires pour 2017. « Nous continuons de tabler sur une croissance organique du chiffre d’affaires comprise entre 2 et 4% au niveau du groupe et sur une hausse de notre marge EBIT ajustée de plus de 17,0%. Pour le bénéfice par action préférentielle nous relevons nos prévisions et tablons désormais sur une hausse d’environ 9% », commente Hans Van Bylen , CEO belge de Henkel.


L’entreprise s’attend à ce que les conditions difficiles du marché persistent encore un certain temps, mais reste néanmoins optimiste pour l’avenir : « Nous nous engageons pleinement à poursuivre notre développement positif et à implémenter nos priorités stratégiques », conclut le CEO.