Ikea investit dans une start-up pour optimiser ses retours

Optimisation des retours : Ikea investit dans une start-up

Le géant suédois de l’ameublement Ikea a pris une participation minoritaire dans Optoro, une start-up américaine développant des logiciels pour rendre les retours produits plus efficaces. L’investissement s’inscrit dans l’objectif de la chaîne suédoise de devenir une entreprise circulaire d’ici 2030.

 

Rationaliser les retours

La technologie d’Optoro sera d’abord mise en œuvre dans dix centres de distribution, cinquante magasins ainsi qu’au sein du service clientèle d’Ikea aux États-Unis. Il est possible que la coopération s’étende encore par la suite. La plateforme rationalise le flux des retours et améliore l’expérience client.

 

« Notre mission est de devenir une entreprise circulaire d’ici 2030 et nous avons besoin de partenaires comme Optoro pour nous aider à atteindre nos objectifs », a déclaré Javier Quiñones, directeur du développement durable d’Ikea Retail US. La plateforme d’Optoro permettrait, à la fois, d’éliminer beaucoup de déchets et d’éviter le gaspillage sur la chaîne d’approvisionnement tout en réduisant les émissions de CO2, et ce, en aidant les détaillants à gérer et revendre efficacement les stocks retournés grâce à l’analyse de données et à l’apprentissage automatique.

 

Les retours représentent un défi croissant pour les détaillants : ils sont non seulement coûteux, mais ils engendrent également des problèmes logistiques et ont un impact majeur sur l’environnement. Selon la National Retail Federation, uniquement aux États-Unis les marchandises retournées chaque année s’élèvent à 400 milliards de dollars (360 milliards d’euros). De plus, de nombreux produits retournés finissent à la décharge ou sont détruits.