L’Europe souhaite un meilleur encadrement pour les franchisés

L’Europe souhaite un meilleur encadrement pour les franchisés
Shutterstock

Hier, le Parlement européen a adopté le rapport ‘Sur le fonctionnement du franchisage dans le secteur du commerce de détail’.  Il reprend plusieurs points qui devraient renforcer la position du franchisé.

Un ancrage légal

Le rapport, qui a été initié par le parlementaire néerlandais Dennis de Jong, indique que le franchisé se trouve souvent en position de faiblesse et il propose une série de solutions pour y remédier.  Dans le rapport, De Jong demande surtout un ancrage légal des codes nationaux de franchisage, comme c’est le cas dans le Nederlandse Franchise Code.


Quelques points importants qui ressortent du rapport sont notamment quinze jours de réflexion avant la signature des contrats, des clauses de concurrence raisonnables et des bons accords à propos des ventes sur internet.

 
L’exemple des Pays-Bas

Het Vakcentrum, le défenseur néerlandais des intérêts des commerçants indépendants et des franchisés, estime que le fait que les problèmes soient discutés au Parlement européen est déjà un signal positif.  « Ce rapport déséquilibré qui a été confirmé par le Parlement européen, était la raison pour laquelle le code de franchisage a vu le jour aux Pays-Bas.  Le Nederlandse Franchise Code (NFC) répond à une quantité de points formulés par le Parlement Européen qui ont attrait au franchisage », selon Het Vakcentrum.


 « Maintenant, il est primordial d’imposer l’application du code pour éviter des pratiques commerciales malhonnêtes dans le franchisage.  Le ministre Kamp peut donc envoyer le NFC, y compris la proposition de loi concernant l’ancrage légal, à Bruxelles comme exemple à suivre. »
 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

« Les cartes clients ne rapportent quasi rien »

17/10/2017

Les cartes clients ne rapportent quasi rien aux clients. Telle est la conclusion du journal Het Belang van Limburg suite à une enquête menée auprès de vingt grandes chaînes. Toutefois ces enseignes contestent les résultats de cette étude.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Une entreprise britannique rachète Intertoys et Bart Smit

12/10/2017

Blokker Holding va céder son enseigne de jouets Intertoys, y compris les magasins de Bart Smit et Toys XL, à l’investisseur britannique Alteri. Cette cession s’inscrit dans la nouvelle stratégie de Blokker Holding.

Parcify teste la livraison à domicile en l’absence du client

11/10/2017

Le service de coursier Parcify teste un nouveau système à Anvers : il s’agit d’une serrure intelligente permettant au client d’ouvrir sa porte à distance pour que le coursier puisse déposer sa commande à l’intérieur de son domicile en son absence.

Blokker subit une lourde perte en Belgique

11/10/2017

L’an dernier l’enseigne néerlandaise Blokker a essuyé une perte de 30 millions d’euros en Belgique. L’année auparavant il était encore question d’un modeste bénéfice, mais à présent la restructuration de la chaîne pèse lourdement sur les résultats.

Londres favorable à la transformation d’Oxford Street en zone piétonne

11/10/2017

L’idée de bannir tout trafic automobile d’Oxford Street à Londres commence à se concrétiser, maintenant qu’un sondage a révélé que près de deux Londoniens sur trois étaient favorables à l’installation d’un piétonnier.

Back to top