La chaîne érotique Christine le Duc ouvre un webshop belge

L’enseigne d’accessoires érotiques néerlandaise Christine le Duc a lancé un webshop  belge bilingue et effectue désormais des livraisons à domicile partout en Belgique. En outre l’entreprise envisage l’ouverture de magasins physiques et une expansion vers la France.


Rôle de conseiller

Désormais les clients, tant flamands que wallons, pourront se faire livrer discrètement à domicile leur commande passée sur le webshop belge. Des magasins physiques pourraient suivre ultérieurement. « Aux Pays-Bas les magasins physiques sont indispensables dans notre stratégie », explique la CEO Audrey van Ham au magazine Twinkle. « L’offline et l’online se renforcent mutuellement, aussi en Belgique. Aux Pays-Bas les gens se rendent aux magasins pour obtenir des conseils et font ensuite une partie de leurs achats en ligne. C’est ce rôle de conseiller qui nous distingue des autres acteurs de cette branche. »


Durant quinze ans la marque Christine le Duc a fait partie du groupe Beathe Uhse, qui entretemps a fait faillite. Elle a ensuite été rachetée par des investisseurs irlandais, avant d’être reprise au mois d’août par des entrepreneurs néerlandais. Ces derniers ont annoncé une relance. Depuis l’entreprise est dirigée par Audrey van Ham, ex-manager chez Beate Ushe, où elle travaillait pour Pabo.  L’entreprise dit vouloir augmenter le chiffre d’affaires aux Pays-Bas et en Belgique. Pour ce faire les magasins physiques auront un rôle important à jouer.