La Chine domine toujours l’e-commerce mondial

La Chine domine toujours l’e-commerce mondial
Photo : Shutterstock.com

Six grandes entreprises seulement prennent à leur compte près de 60 % des ventes réalisées en ligne dans le monde. Et quatre d’entre elles sont basées en Chine. C’est ce qu’apprend un nouveau rapport d’Activate Consulting.

 

Amazon tout juste sur le podium

Amazon est le plus grand acteur non chinois de l’e-commerce. Selon l’étude, le groupe de Jeff Bezos accapare environ 13 % du chiffre d’affaires global réalisé en ligne. La seule autre entreprise occidentale dans le top 6 est eBay, avec une part de marché d’environ 3 %, écrit Charged Retail.

 

42 % des revenus en ligne sont générés par quatre grandes plates-formes chinoises. Taobao et Tmall, qui font tous deux partie du groupe Alibaba, affichent des parts de marché de respectivement 15 % et 14 %, alors que JD.com et Pinduoduo doivent se « contenter » de respectivement 9 % et 4 %. Au total, les six plus grands acteurs de l’e-commerce prennent à leur compte 58 % du chiffre d’affaires réalisé en ligne dans le monde, soit la modique somme 3 400 milliards de dollars (2 880 milliards d’euros).

 

Omniprésent

Selon l’étude, la domination de la Chine s’explique principalement par le fait que l’e-commerce y est beaucoup plus implanté que partout ailleurs dans le monde. En outre, la majorité des ventes en ligne en Chine se font sur des marketplaces qui facilitent les transactions en mettant en contact les acheteurs et les vendeurs. Les ventes directes aux consommateurs via les boutiques en ligne sont beaucoup moins développées.

 

Activate Consulting s’attend à ce que les ventes en ligne atteignent 18 % de l’ensemble des ventes au détail réalisées dans le monde cette année, en partie en raison de la crise sanitaire. En 2024, la part des ventes en ligne atteindra même 23 %.