La Chine inflige une amende colossale à Alibaba

La Chine inflige une amende colossale à Alibaba
Shutterstock.com

La Chine a infligé une amende de l’équivalent de 2,3 milliards d’euros à Alibaba pour pratiques monopolistiques. L’instance chinoise de surveillance de la concurrence avait ouvert une enquête contre l’empire du milliardaire Jack Ma en décembre dernier.

 

Autorégulation

L’amende équivaut à 4% du chiffre d’affaires national d’Alibaba en 2019, ce qui en fait la plus élevée jamais infligée par le gouvernement chinois, rapporte le VRT. Selon le régulateur, la plateforme aurait utilisé sa position dominante sur le marché pour léser les commerçants qui proposaient également leurs produits et services sur des plateformes concurrentes.

 

Alibaba devra désormais prendre des mesures pour garantir une concurrence équitable et respecter les droits des consommateurs. Le groupe de Jack Ma devra également soumettre des rapports d’autorégulation au régulateur au cours des trois prochaines années.

 

Lutte de pouvoir

Alibaba – et surtout son fondateur Ma – est dans le collimateur des autorités chinoises depuis un certain temps. Quand Jack Ma a ouvertement critiqué la politique économique du président Jinping, le gouvernement chinois a immédiatement réagi en bloquant in extremis l’introduction en Bourse de la société sœur d’Alibaba, Ant Group. Ma a ensuite disparu de la vie publique pendant plusieurs mois. Il n’a refait surfaite que fin janvier, dans un message vidéo.

 

Les mesures prises à l’encontre d’Alibaba s’inscrivent dans les efforts plus larges déployés par Pékin pour limiter le pouvoir de ses grandes entreprises technologiques. Jusqu’à récemment, ces derniers n’étaient guère réglementés.

 

Gratitude

Dans une réponse, Alibaba déclare accepter l’amende « avec humilité ». « Cette sanction est un signal important visant à préserver l’économie de marché et poursuivre le développement des plateformes d’e-commerce. Sans l’aide du gouvernement chinois, Alibaba n’aurait jamais pu connaître une croissance aussi forte. Pour cette aide, nous sommes pleins de gratitude et de respect », a réagi le groupe cité par De Tijd.