La France envisage une taxe sur l’e-commerce

La France envisage une taxe sur l’e-commerce

La France envisage une taxe sur l’e-commerce
Shutterstock.com

A l’avenir les commandes en ligne pourraient devenir plus chères pour les consommateurs français : une nouvelle proposition de loi prévoit une taxe de 1 à 2% sur le prix de vente, en fonction de la distance de livraison.

Fini les livraisons gratuites

La taxe fait partie d’un plan plus vaste visant à revitaliser le commerce dans les centres-villes et à protéger les petits commerçants. Au départ le texte prévoyait une taxe de 50 cents par kilomètre pour chaque produit acheté sur internet. Finalement le sénat français a approuvé une proposition prévoyant une taxe de 1 à 2% sur le prix des articles commandés en ligne, en fonction de la distance entre le dernier lieu de stockage et l’adresse de livraison finale.


Pour les distances inférieures à 50 km la taxe s’élèvera à 1%, pour les distances comprises entre 50 et 80 km le produit sera taxé à hauteur de 1,5% et au-delà des 80 km à 2%, et ce avec un minimum forfaitaire de 1 euro pas produit livré. Les livraisons effectuées avec des moyens de transport non-polluants, les commerçants dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas 50 millions d’euros, les producteurs agricoles locaux et les livres sont exonérés de cette taxe. Selon les calculs du journal Le Figaro, un Parisien qui commande un téléviseur de 1000 euros chez Amazon, livré depuis le dépôt de Lille, paiera 20 euros de plus.


La proposition se heurte à de nombreuses critiques du secteur du retail. Au final c’est le consommateur qui en fera les frais – surtout dans les quartiers difficilement accessibles – et la livraison gratuite sera dès lors impossible. Les e-commerçants français seront autant touchés que les grands concurrents étrangers, qui finalement sont la cible principale de cette proposition de loi. Toutefois avant que la taxe n’entre en vigueur, il faut d’abord que l’Assemblée Nationale donne son approbation.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Bestseller investit dans About You

20/07/2018

Le groupe danois Bestseller prend une participation significative dans la plateforme de mode allemande About You. Une augmentation de capital d’environ 250 millions d’euros devrait permettre au retailer en ligne de poursuivre sa croissance.

Un magasin plus convivial et économe en énergie, sans investissement

18/07/2018

(publireportage) Vous souhaitez équiper vos succursales d'un éclairage LED ? En évitant les soucis ainsi qu’un investissement substantiel ? C’est pour cela que Maxeda a choisi Light as a Service pour ses magasins Brico et Praxis. Et qu’il économise ainsi jusqu'à 70% d'énergie.

Walmart et Microsoft unissent leurs forces contre Amazon

18/07/2018

Walmart est le plus grand concurrent retail d’Amazon et Microsoft est le principal rival des services cloud d’Amazon. Les deux entreprises vont tenter de mettre des bâtons dans les roues d’Amazon via un partenariat stratégique de cinq ans. 

Cette année, Amazon Prime Day assure le spectacle et la controverse

17/07/2018

Les membres d’Amazon Prime fêtent leur Prime Day aujourd’hui. L’importance de cette journée de shopping à bas prix tant controversée ne cesse de croître : Amazon a débuté le festival avec des concerts et les concurrents proposent des prix cassés.

Adidas veut renforcer les liens avec le petit commerçant

15/07/2018

Adidas veut renforcer les liens avec le retail après les critiques des commerçants selon lesquels le géant allemand du sport promeut son webshop de façon trop agressive. Le rôle joué par des chaînes physiques internationales serait (trop?) important.

Les ventes de PC augmentent pour la première fois en six ans

13/07/2018

Pour la première fois en 6 ans de temps, les ventes de PC ont à nouveau progressé de 1,4% au deuxième trimestre 2018. Selon les bureaux d’étude Gartner et IDC, la hausse du CA est principalement due à la croissance sur les marchés d’affaires.