L'Allemagne renonce au repos pascal

L'Allemagne renonce au repos pascal
Shutterstock.com

Agitation en Allemagne : la chancelière Angela Merkel a déjà annulé le « repos pascal » annoncé en début de semaine, durant lequel le pays devait être presque complètement à l’arrêt pendant cinq jours.

 

« Plan irréalisable »

Mardi dernier, après de longues négociations avec les représentants des différents Länder, Merkel avait annoncé de nouvelles règles plus strictes. En plus de la prolongation du confinement, l'Allemagne allait observer un repos pascal, qui devait paralyser complètement la vie sociale pendant le long week-end de Pâques. Même les magasins alimentaires auraient dû fermer leurs portes pendant ces cinq jours, à l’exception du samedi 3 avril.

 

Ce plan a valu au gouvernement allemand une volée de bois vert, d'autant plus qu'il soulevait de nombreuses questions pratiques auxquelles le gouvernement n’offrait pas de réponse. Par exemple, on ne savait pas très bien qui devait payer les salaires des travailleurs contraints de rester chez eux.

 

L'annulation du repos pascal hier était une surprise, rapporte la VRT. Selon Merkel, à court terme, ce plan était irréalisable sur le plan pratique et juridique. Ce qui est étonnant, c'est que la Chancelière en assume l’entière responsabilité : « C’est à moi qu’incombe la responsabilité finale, c’est donc de ma faute je m'excuse auprès des citoyens pour cette incertitude supplémentaire. »