Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce
Safe.Shop

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Alternative pour les labels de confiance locaux

Safe.Shop est une initiative de l’Ecommerce Foundation. Les douze premiers pays affiliés sont : le Brésil, la Chine, l’Allemagne, l’Islande, le Japon, la Croatie, la Malaisie, les Pays-Bas, la Roumanie, la Russie, le Sénégal et la Suisse. L’an prochain le label devrait compter 30 membres. Pour l’instant l’Ecommerce Foundation est en pourparlers avec des organisation d’autres pays, notamment le Canada, la France, le Mexique, l’Espagne, le Royaume-Uni, les Etats-Unis et la Corée du Sud.


L’objectif de Safe.Shop est de proposer une alternative aux plus de 300 labels de confiance existants, mais qui sont essentiellement actifs au niveau national. Les petites entreprises en particulier ont du mal à être certifiées par ces différents labels lorsqu’elles souhaitent étendre leurs activités commerciales au-delà de leurs frontières.


« Nous n’avons pas l’intention de développer un label de confiance en partant de zéro. Bon nombre d’associations retail & e-commerce et de labels nationaux délivrent déjà des certificats fiables », explique le directeur Jorij Abraham. « Ils connaissent le marché local et sont plus à même de servir les webshops et retailers locaux qu’une organisation centrale. La collaboration avec des labels locaux nous permet d’utiliser leur force locale et de construire ensemble un logo de confiance global. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Google investit 550 millions de dollars dans JD.com

18/06/2018

Personne n’a intérêt à rater le train sur la marché asiatique grandissant. Google aussi en est  bien conscient : les Américains prennent une participation dans JD.com, le grand concurrent d’Alibaba.

Le supermarché en ligne Wink.be jette l’éponge

18/06/2018

Le groupe Louis Delhaize met un terme à son webshop Wink.be. Depuis sa création en 2013, le spécialiste des courses en ligne n’a jamais eu la moindre perspective de rentabilité.

Huit pistes à retenir du Trade & Shopper Marketing Congress

14/06/2018

Que de réactions enthousiastes à l’issue du Trade & Shopper Marketing Congress de RetailDetail et LD&Co ! Orateurs et participants y ont partagé leurs visions avec entrain. Qu’avons-nous retenu ?

Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Le PDG de LVMH Bernard Arnault injecte des millions dans BackMarket

14/06/2018

La start-up française BackMarket, qui se positionne comme place de marché spécialisée dans les smartphones, tablettes et laptops reconditionnés, vient de lever 41 millions d’euros pour assurer sa croissance.

Ludo Bijvoet est le nouveau directeur de Blokker

14/06/2018

Le management de Blokker est à nouveau complet: Ludo Bijvoet – actuel CEO de Xenos – prendra les commandes de l’enseigne en difficulté à partir du 1er juillet, tandis que Frank Cocx a été nommé directeur financier. Linda Keijzer dirigera Xenos.