Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce
Safe.Shop

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Alternative pour les labels de confiance locaux

Safe.Shop est une initiative de l’Ecommerce Foundation. Les douze premiers pays affiliés sont : le Brésil, la Chine, l’Allemagne, l’Islande, le Japon, la Croatie, la Malaisie, les Pays-Bas, la Roumanie, la Russie, le Sénégal et la Suisse. L’an prochain le label devrait compter 30 membres. Pour l’instant l’Ecommerce Foundation est en pourparlers avec des organisation d’autres pays, notamment le Canada, la France, le Mexique, l’Espagne, le Royaume-Uni, les Etats-Unis et la Corée du Sud.


L’objectif de Safe.Shop est de proposer une alternative aux plus de 300 labels de confiance existants, mais qui sont essentiellement actifs au niveau national. Les petites entreprises en particulier ont du mal à être certifiées par ces différents labels lorsqu’elles souhaitent étendre leurs activités commerciales au-delà de leurs frontières.


« Nous n’avons pas l’intention de développer un label de confiance en partant de zéro. Bon nombre d’associations retail & e-commerce et de labels nationaux délivrent déjà des certificats fiables », explique le directeur Jorij Abraham. « Ils connaissent le marché local et sont plus à même de servir les webshops et retailers locaux qu’une organisation centrale. La collaboration avec des labels locaux nous permet d’utiliser leur force locale et de construire ensemble un logo de confiance global. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

KaDeTe, le premier ‘supermarché start-up’ au monde, s’installe à Berlin

22/02/2018

KaDeTe, le premier ‘supermarché start-up’ au monde, ouvrira ses portes le mois prochain à Berlin. Cette place de marché physique donne l’occasion à des marques et entreprises débutantes d’entrer en contact avec les consommateurs et les acheteurs.

Il ne serait « pas surprenant » qu’Unilever opte pour Rotterdam

22/02/2018

Rotterdam, et non pas Londres, aurait le plus de chances d’accueillir le siège principal du groupe anglo-néerlandais Unilever. C’est ce que révèle le journal d’affaires Financial Times qui cite des sources de milieux politiques.

Chiffres records pour Henkel

22/02/2018

Le groupe allemand Henkel a réalisé d’excellentes performances en 2017, avec des chiffres records tant au niveau des ventes que du bénéfice. Pour la première fois l’entreprise a franchi la barre des 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Consolidation des chaînes américaines pour contrecarrer Amazon

21/02/2018

Afin de faire barrage à la montée d’Amazon, les distributeurs américains se consolident. Ainsi le groupe Albertsons a racheté Rite Aid et Walmart, qui voit ralentir sa croissance en ligne, continue de renforcer ses activités online.

Walmart envisage l’ouverture d’une chaîne physique en Inde

21/02/2018

Les négociations entre la chaîne de grande distribution américaine Walmart et l’e-tailer indien Flipkart ne concernent probablement pas uniquement le retail online. Il y a de fortes chances qu’il soit également question d’une chaîne physique.

bpost étoffe son réseau de points d’enlèvement

20/02/2018

(publireportage) Le confort joue un rôle de plus en plus essentiel lors des achats effectués en ligne et le consommateur d'aujourd'hui sait exactement ce qu'il veut : déterminer lui-même où et quand sa commande lui sera livrée. bpost poursuit dès lors l'extension de son réseau de points d’enlèvement.

Back to top