Le CA des 100 plus grands webshops en Belgique en hausse de 13,5%

Le CA des 100 plus grands webshops en Belgique en hausse de 13,5%
Shutterstock

Le chiffre d’affaires du top 100 des webshops en Belgique a augmenté de 3,7 milliards d’euros à 4,2 milliards d’euros, soit une hausse de 13,5%. A noter que les ventes en ligne de produits alimentaires et d’articles pour la maison gagnent du terrain.

Les Belges achètent sur des webshops étrangers …

Cette année encore le secteur online en Belgique est en bonne forme : les 100 plus grands webshops ont réalisé un chiffre d’affaires total de 4,2 milliards d’euros, soit un demi-milliard d’euros de plus qu’en 2016. Selon les derniers chiffres de BeShopping100, les vêtements et les chaussures se taillent la part du lion (23% en 2017), mais les ventes en ligne de denrées alimentaires et d’articles pour la maison connaissent une forte progression : l’alimentation enregistre une croissance de 3% (de 7 à 10%) et les articles pour la maison sont passés de 7% en 2016 à 11% aujourd’hui.


Tout comme l’an dernier les consommateurs belges achètent essentiellement sur des webshops étrangers : parmi tous les sites visités par le consommateur belge pour effectuer ses achats, 79% sont des webshops qui opèrent depuis l’étranger. Au top-3 en Belgique figurent uniquement des webshops étrangers :  Amazon (Etats-Unis), bol.com (Pays-Bas) et Apple (Etats-Unis).


Amazon est en tête du classement pour la troisième fois consécutive et renforce sa position avec une augmentation du chiffre d’affaires à 1,2 milliard d’euros. Le webshop affichant la plus fort croissance dans le top-100 est celui de Hubo, qui grimpe de la 60ème à la 26ème place. En regardant le bas du classement il apparaît que le chiffre d’affaires minimum pour intégrer le top 100 est de 5,3 millions d’euros, soit 1,6 million d’euros de plus que l’an dernier.


… mais les étrangers achètent sur des webshops belges

Selon Patricia Ceysens, présidente de BeCommerce, le succès des webshops étrangers s’explique par « notre culture ouverte, multirégionale et polyglotte qui stimule les achats transfrontaliers ». Mais en contrepartie les web-entrepreneurs belges sont de plus en plus nombreux à commercialiser leurs produits hors de nos frontières, comme en témoigne le classement Cross-Border Top 50, qui répertorie les webshops belges vendant le plus à l’étranger.


Ce classement comprend essentiellement des acteurs de niche qui proposent un produit spécifique : les webshops de marques belges telles que Ice Watch, Myrwatches et Leonidas attirent des clients de France, des Pays-Bas, des Etats-Unis, du Royaume-Uni et d’Allemagne. Le nombre moyen de visiteurs venant de l’étranger a augmenté de 83,8% à 89,74%, preuve que l’e-commerce transfrontalier représente un énorme potentiel de croissance pour les entreprises belges.


Dans les ventes transfrontalières de produits belges, les articles pour la maison et les produits alimentaires sont là encore les deux catégories qui ont le plus progressé. Les denrées alimentaires et les boissons typiquement belges sont très prisées, notamment grâce à l’arrivée de nouveaux webshops wallons dédiés aux produits régionaux.


Autre constat positif : le score Woorank des webshops en Belgique a augmenté, passant de 67,3 en 2016 à 73 cette année. Il s’agit d’un score dynamique sur 100 points indiquant l’efficacité du marketing digital d’une entreprise. « Ce score nous montre que le référencement des webshops présents dans le top Cross-Border s’améliore d’année en année », affirme Carine Moitier, administratrice déléguée de BeCommerce. « Mais là aussi il y a encore un potentiel de croissance. Avec un score Woorank moyen de 61,3, les plus petits webshops de niche transfrontaliers peuvent encore apprendre de leurs plus grands collègues du Top 100, qui affichent un score Woorank de 73 », conclut-elle.
 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Nouvelle progression de 10% des dépenses online en Belgique

14/12/2017

Au cours des trois derniers trimestres les Belges ont dépensé 7,35 milliards d’euros online, soit 10% de plus comparé à la même période l’an dernier. Le cap prévu des 10 milliards d’euros de dépenses reste donc atteignable, estime GfK.

Le nouveau numéro du Magazine RetailDetail est disponible en ligne

13/12/2017

Oui, il y a du beau monde sur la couverture de l’édition de décembre du Magazine RetailDetail, à l’occasion de la sortie de notre livre. Mais surtout feuilletez ce magazine jusqu’au bout, car il déborde d’interviews passionnantes avec de grands noms de l’univers du retail.

Colruyt Group : CA en hausse, bénéfice en baisse

12/12/2017

La pression promotionnelle accrue dans le retail alimentaire belge pèse sur les résultats de Colruyt Group, comme en témoignent les chiffres semestriels. Malgré une hausse du chiffre d'affaires et de la part de marché, les marges diminuent.

L'enseigne de vélos Fiets! pédale vers la Wallonie

12/12/2017

Après une année difficile la chaîne de magasins de vélos Fiets! se prépare à une nouvelle phase de croissance sous la direction d’un nouveau PDG. Au programme notamment une expansion vers Bruxelles et la Wallonie.

« Shop For Geek joue un rôle de pionnier »

11/12/2017

Envie d’un mug Game of Thrones, d’un parapluie Harry Potter ou d’un T-shirt Assassin’s Creed ? Dans ce cas, filez chez Shop For Geek, la première chaîne belge de magasins d’articles de merchandising.

Un Belge nommé comme CEO ad intérim d’Intertoys

07/12/2017

Stefaan Vansteenkiste a été désigné comme CEO ad intérim de l’enseigne de jouets Intertoys et ce dans le cadre de la reprise d’Intertoys par Alteri, finalisée ce lundi. Vansteenkiste dirigera l’entreprise jusqu’à la nomination d’un CEO permanent.

Back to top