Le commerce de détail se redresse en mai

Le commerce de détail se redresse en mai
Photo : Shutterstock.com

Les ventes au détail dans la zone euro se sont particulièrement bien redressées en mai, depuis que de nombreux pays ont assoupli les mesures liées au coronavirus. C’est ce qui ressort des chiffres publiés par Eurostat.

 

Mieux que prévu

Dans les 19 pays de la zone euro, les ventes au détail ont augmenté de 17,8 % en mai par rapport au mois précédent. Il s’agit de la plus forte augmentation mensuelle depuis le début des calculs en 1999. Dans toute l’Union européenne (27 pays), les ventes au détail ont affiché une croissance de 16,4 %.

 

Malgré la reprise, les ventes dans la zone euro sont toujours inférieures de 5,1 % à celles du même mois l’an passé. Les dégâts sont finalement moins importants que ce que les économistes avaient prévu, rapporte Reuters. Ils avaient prédit une baisse de 7,5 % par rapport à l’année précédente.

 

Comme on pouvait s’y attendre, ce sont les ventes de vêtements et de chaussures qui ont le plus augmenté en mai (+147 %). Ce secteur était aussi de loin le plus touché par la fermeture obligatoire des magasins. Cependant, sur une base annuelle, les détaillants de vêtements et chaussures enregistrent pourtant 50 % de ventes en moins. Le secteur du commerce électronique a continué à croître de 7 % en mai. C’est le seul sous-secteur du commerce de détail qui n’a pas décliné pendant la crise de la couronne.

 

Les ventes au détail en Belgique ont affiché une croissance de 20 % en mai, faisant du pays l’un des leaders en Europe. La Suisse (+30,7 %), le Luxembourg (+28,6 %) et la France (+25,6 %) ont fait encore mieux. Aux Pays-Bas, la croissance n’a été que de 8,9 %. 

 

Graphique : Eurostat