Le futur de Decathlon avec le « co-exploring » et la livraison à vélos

Le futur de Decathlon avec le « co-exploring » et la livraison à vélos
Decathlon

Decathlon permet aux consommateurs de participer à l’élaboration de son futur : la chaîne sportive souhaite qu’un million de personnes donnent leur vison de l’avenir. Entre temps, le détaillant français développe également la livraison à domicile à vélo en Belgique.

 

« Co-exploring Workshops »

« Écrivez avec nous un nouveau chapitre de notre histoire », voici la demande de Decathlon. La chaîne organise des ateliers « Co-exploring Workshops » dans toute la Belgique pour connaître l’opinion des consommateurs sur le sport, la vie et le travail à l’avenir. Dans le monde entier, le détaillant sportif utilise les résultats obtenus dans un projet participatif à grande échelle « Vision 2030 », qui devrait aider la chaîne à définir sa propre stratégie pour le futur.

 

Decathlon veut recueillir un million d’avis, tant de la part de ses clients que des associations sportives, des fournisseurs et des partenaires, et ce dans les quatre coins du monde. Plus de 500 employés de la chaîne travaillent actuellement sur le projet au moins un jour par semaine. Par le passé, Ahold avait également organisé une enquête similaire auprès de clients et d’experts afin de cerner le futur de l’alimentation. 

 

« Nous voulons impliquer un maximum de personne dans notre trajet », explique le responsable du projet, Mathieu Renier : « Il n’est bien entendu pas uniquement question du sport en soi, mais également de son rôle dans la technologie, la mobilité, la durabilité, etc. » La vision finale de Decathlon sera lancée en juillet dans le monde entier.

 

Livraison dans les deux heures

Le service de livraison à domicile à vélo que Decathlon va déployer dans les villes belges ce printemps constitue déjà une innovation concrète. Le projet a été testé à Charleroi, Liège et Malines, mais débarque maintenant aussi à Anvers, Mons, Bruges, Evere et Gand. Les commandes en ligne effectuées dans un rayon de 15 km d’un magasin participant sont livrées à vélo par le personnel du magasin même, et ce endéans les deux heures suivant la commande. Il s’agit bien sûr principalement de petits colis, bien que des articles plus volumineux, de maximum 1,5 mètre et 20 kilos, peuvent également être transportés sur le vélo cargo spécial de la coopérative bruxelloise Urbike.

 

« Le vélo, 100 % neutre en carbone, est l’avenir pour le centre-ville », déclare Ina Vandercappellen, responsable du dernier kilomètre chez Decathlon. « Au lieu de concurrencer les pure players en ligne dans l’e-commerce, nous livrons nos articles de sports de manière sportive aux clients ». La livraison sportive a cependant un coût : pour une livraison le jour même, Decathlon facture 5 euros et même 10 euros pour une livraison dans les deux heures.