Le géant Amazon a-t-il (involontairement) divulgué son chiffre d’affaires allemand ?

La place de marché d’Amazon en Allemagne génère-t-elle 10 milliards d’euros ? Le géant d’internet aurait (par accident) dévoilé son chiffre d’affaires allemand, mais l’entreprise nie les chiffres.

« Sept fois plus de CA aux Etats-Unis »

D’après un mail qui a fuité, Amazon réaliserait un chiffre d’affaires brut (GMV) de 10,2 milliards d’euros sur le marché allemand. C’est ce qu’a calculé le blog Wortfilter sur base d’un mailing publicitaire, adressé aux partenaires commerciaux d’Amazon en Allemagne. Dans ce mail destiné aux vendeurs de la plateforme allemande d’Amazon, le géant d’internet incite les vendeurs à vendre leurs produits aussi aux Etats-Unis, mais y divulgue (involontairement) les chiffres d’affaires régionaux.


Amazon est la plus grande place de marché au monde, lit-on dans le mail, et 50% du chiffre d’affaires total provient du domaine .com américain. La place de marché aux USA est donc plus grande que « toutes les places de marché européennes réunies ». Une révélation intéressante, suivie d’autres détails : « Amazon.com génère sept fois plus de chiffre d’affaires qu’Amazon.de », poursuit le mail. Et ce alors que la plateforme américaine héberge « deux fois moins de commerçants ».


10,2 milliards d’euros en Allemagne

Etant donné que le chiffre d’affaires total de la place de marché (exprimé en ‘Gross Merchandise Volume’, soit le chiffre d’affaires brut de l’ensemble des ventes) d’Amazon est connu, on peut donc en déduire le chiffre d’affaires allemand. Récemment Jeff Bezos a en effet annoncé aux actionnaires  que le chiffre d’affaires mondial l’an dernier avait atteint 277 milliards de dollars, dont 160 milliards de dollars issus des ventes sur plateforme.


Un rapide calcul permet donc de conclure que les commerçants sur Amazon.de ont vendu pour 11,42 milliards de dollars de produits, soit 10,2 milliards d’euros. Hors retours et annulations le chiffre d’affaires net s’établirait à 8,57 milliards d’euros. Cela signifie donc qu’Amazon.de s’accaparerait près d’un tiers de l’ensemble du e-commerce allemand et serait près de deux fois plus grand que Zalando, qui avec ses 6,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires brut est le plus grand webshop allemand national.


« Chiffres erronés »

Vu la concurrence féroce entre les différentes plateforme, celles-ci refusent de dévoiler leurs cartes : Amazon nie donc formellement ces données. Dans une réaction le géant américain affirme que le collaborateur qui a envoyé le mail s’est basé sur des chiffres erronés, qui « n’ont rien à voir avec les ventes des tierces parties chez Amazon. »


Le chiffre mentionné n’est donc « nullement correct » et il serait « erroné d’admettre que ces chiffres disent quelque chose sur le chiffre d’affaires d’Amazon en Allemagne ou au niveau mondial », déclare une porte-parole. Quoi qu’il en soit, si les chiffres du fameux mail sont incorrects, cela pourrait signifier qu’Amazon tente de séduire – ou tromper – ses propres commerçants avec de fausses informations …