Le groupe Aveve devient Arvesta

Eric Lauwers, CEO Arvesta
Eric Lauwers, CEO Arvesta

Le groupe Aveve a été rebaptisé Arvesta. Ce nouveau nom incarne une nouvelle stratégie et englobe les quarante différentes marques du groupe agricole, dont la chaîne de jardinage Aveve (qui elle ne changera pas de nom).

 
Digital farming

« Ce changement de nom est une étape logique dans notre évolution. Avec Arvesta, nous optons pour un nouveau nom générique qui regroupe nos 1.900 experts, nos 200 franchisés et nos 40 marques locales fortes », explique Eric Lauwers, le CEO d’Arvesta. Le nom est une contraction des mots arvus (charrue en latin), harvest (moisson) et invest. La nouvelle approche stratégique se concentre sur la centralisation et la simplification des processus internes. De cette manière, l’entreprise espère réaliser des synergies qui libéreront des ressources pour l’innovation et le digital farming. Avec le temps, les résultats se répercuteront également sur les consommateurs par l’intermédiaire de la chaîne de magasins Aveve.

 

Entre 2018 et 2020, Arvesta prévoit d’investir plus de 100 millions d’euros dans une infrastructure informatique globale, dans la modernisation de ses sites de production et dans le développement d’innovations agricoles. Les drones, les applications mobiles, les images satellites … sont de plus en plus populaires auprès des agriculteurs et des maraîchers et le groupe veut être un précurseur dans ce domaine. « L’innovation est l’une des priorités d’Arvesta. Avec nos 200 ingénieurs et autres collaborateurs, nous voulons être un des pionniers du ‘smart farming’ et nous travaillons aujourd’hui sur diverses solutions qui nous permettront de seconder nos agriculteurs et horticulteurs.

 
Drones et applis

En guise d’exemple, aujourd’hui, Arvesta utilise déjà des drones qui surveillent les champs agricoles. En ce qui concerne le secteur des fruits, le groupe dispose d’une application qui met en garde contre d’éventuelles maladies, afin que les producteurs puissent intervenir à temps. Pour les fermes laitières, il existe une application qui surveille la santé des vaches (y compris un podomètre) pour que l’éleveur puisse mieux adapter l’alimentation aux besoins des animaux. Le groupe prend également des mesures importantes dans le domaine de la culture du soja. Puisque la récolte dans notre pays est suffisamment de qualité, le soja peut maintenant être utilisé pour la consommation humaine – donc également pour le producteur Alpro et le marché croissant des substituts de viande. Les systèmes de canalisations mobiles d’Hortiplan offrent des solutions écologiques pour l’agriculture verticale et urbaine.

 

Arvesta enregistre un chiffre d’affaires de 1,4 milliards d’euros. Le retail représente 15% de ce chiffre d’affaires. Les 250 magasins Aveve (dont 50 en gestion propre) représentent ensemble 210.000 mètres carrés de surface commerciale.