Le patron d’Amazon crée son propre fonds pour le climat

Le patron d’Amazon crée son propre fonds pour le climat
Shutterstock.com

Le fondateur d’Amazon, Jeff Bezos, généralement considéré comme l’homme le plus riche du monde, s’engage à verser dix milliards de dollars (neuf milliards d’euros) dans un nouveau fonds pour la protection du climat.

 

« Sauver la Terre »

Le Bezos Earth Fund accordera des subventions aux scientifiques, aux militants et aux ONG dès l’été prochain, a annoncé le CEO sur Instagram. « Nous pouvons sauver la Terre », a-t-il également ajouté. « Pour cela, il est nécessaire que les grandes entreprises, les petites entreprises, les États, les organisations et les individus agissent collectivement. »

 

Amazon est régulièrement critiquée pour son grand impact sur l’environnement et le climat en raison des nombreux déplacements et du gaspillage d’emballages engendrés. L’opposition se fait aussi de plus en plus vive au sein même de l’entreprise : le mois dernier encore, 300 employés ont signé une pétition remettant en question la politique climatique de la société d’e-commerce. Amazon ne ferait pas assez d’efforts pour réduire son impact sur l’environnement.

 

L’objectif d’Amazon est de porter à 80 % sa part en énergies renouvelables d’ici 2024. Actuellement, cela ne concerne que 40 % de l’énergie utilisée, rapporte le journal De Tijd. Pour augmenter cette part dans les années à venir, Amazon mise entre autres sur le l’utilisation de véhicules de livraison électriques.