Le PDG d’Alibaba et Charles Michel discutent d’un investissement à Liège

Le PDG d’Alibaba et Charles Michel discutent d’un investissement à Liège

Jack Ma, fondateur et PDG du géant chinois d’internet Alibaba, a discuté d’un possible investissement à Liège avec le Premier ministre belge. A l’issue de l’entretien, aucune des deux parties n'a fait de déclaration décisive.

La balle est dans le camp d’Alibaba

Après l’entrevue Ma s’est rapidement éclipsé et a juste parlé « d’un investissement important qui créera de nombreux emplois ». Alibaba investit fortement dans son réseau de distribution mondial et Liège pourrait être un maillon dans ce réseau.


Pour l’instant on ignore encore dans quelle mesure les discussions entre Ma et le chef du gouvernement belge étaient concrètes. Michel pour sa part estime que la balle dans le camp du géant chinois : « Je ne suis pas le porte-parole de l’entreprise. C’est à elle qu’appartient de communiquer sur ce point. J’ai compris que des étapes importantes ont été réalisées. Elles devraient mener à une communication prochaine d’Alibaba. » Visiblement le premier ministre espère une bonne nouvelle : il a partagé une vidéo de sa rencontre avec Ma sur Twitter avec pour commentaire : j’ai une obsession : ce sont les jobs en Belgique’.


Par le passé la Wallonie est passée à côté de gros investissements d’entreprises d’e-commerce,  en raison des charges salariales élevées et le manque de flexibilité. Charles Michel ne craint pas qu’un tel scénario se reproduise : « Je vois les atouts que l’on peut mettre en avant, comme notre tissu de communication. Les résultats des réformes que nous avons menées sont de plus en plus palpables pour les entreprises internationales. » Néanmoins le Premier ministre admet que le cadre économique et légal en matière d’e-commerce doit être adapté : « C’est une source potentielle d’emplois, dont nous avons grand besoin. »