Le port du masque désormais obligatoire en Angleterre et en France

Le port du masque désormais obligatoire en Angleterre et en France
Foto: Shutterstock

De plus en plus de pays introduisent l’obligation de porter un masque dans les magasins. En France, cela sera le cas à partir du 1er août, et même des opposants notoires à cette protection tels que Boris Johnson et Donald Trump plaident maintenant eux aussi pour cette mesure.

 

« De plus en plus de preuves »

Porter un masque dans les magasins et les supermarchés sera désormais obligatoire en Angleterre à partir du 24 juillet (des règles différentes s’appliquent dans d’autres régions du Royaume-Uni). Une amende pouvant aller jusqu’à cent livres est d’application en cas de non-respect la mesure. « Il est de plus en plus évident que le fait de se couvrir la bouche et le nez dans un espace confiné aide les personnes qui nous entourent à se protéger contre le coronavirus », a déclaré un porte-parole de Downing Street à propos de cette décision.

 

À partir du 1er août, le président français, Emmanuel Macron, a décidé de rendre le port du masque obligatoire dans tous les lieux publics fermés, y compris les magasins. Pour l’instant, il est déjà fortement recommandé de le porter, mais ce n’est pas encore obligatoire. Dans les supermarchés, les détaillants sont actuellement libres de l’imposer ou de laisser le choix aux clients. 

 

Cependant, le gouvernement français n’a pas encore défini clairement quels types d’espaces publics fermés étaient concernés et n’a également pas encore précisé quelles seront les sanctions applicables en cas de non-respect de la directive.

 

Walmart et Best Buy décident eux-mêmes

En Écosse, en Allemagne, en Espagne, en Italie et en Grèce,le port du masque est déjà obligatoire dans les magasins. Le gouvernement australien a également récemment changé d’avis : la semaine dernière, il a décidé que les citoyens devraient de préférence porter un masque là où il est difficile de garder une distance sociale. Cette annonce est survenue à la suite d’une augmentation du nombre de contaminations dans la ville de Melbourne.

 

Le Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) affirme désormais que chacun doit se couvrir la bouche et le nez en public, par exemple lorsqu’il se rend au supermarché ou lorsqu’il fait d’autres achats. Aux États-Unis, de plus en plus de grandes enseignes prennent elles-mêmes les choses en mains : les masques sont obligatoires dans tous les magasins du détaillant en électronique, Best Buy, depuis le 15 juillet.

 

Walmart, la plus grande chaîne de supermarchés au monde, envisage elle aussi de rendre le port du masque obligatoire dans toutes ses succursales aux États-Unis. À l’heure actuelle, c’est déjà le cas dans quelque 3 700 de ses plus de 5 000 magasins. Entre-temps, même le président Donald Trump a été aperçu le week-end dernier portant un masque en public pour la première fois.