Le propriétaire de Trafic rachète l'enseigne de jouets Fun

Le groupe wallon Pardis, actionnaire majoritaire de la chaîne discount Trafic, acquiert Fun. Aux côtés de Trafic, l'enseigne de jouets et d'articles de loisirs deviendra "un retailer d'articles non-alimentaires branchés à prix serrés".

Evolution vers le discount ?

Fun fera donc désormais partie du groupe Pardis, principalement implanté en Belgique francophone et spéciliasé dans le discount de proximité et de distribution non-food. Le groupe de la famille Marchandise reprend toutes les activités de Fun. Les deux formules coexisteront, bien que chez Fun le focus évoluera  vers le discount non-food, segment qui selon le repreneur offre des possibilités de croissance. Grâce à cette acquisition, Pardis entend renforcer sa présence dans la partie néerlandphone du pays et créer des synergies, notamment une appareil logistique intégré et des économies d'échelle au niveau de l'apprivisionnement des produits.

 

"L'arrivée d'un actionnaire spécialisé comme le groupe Pardis apporte une grande complémentarité opérationnelle et géographique. Nous voyons de nouvelles possibilités de croissance pour Fun, qui par ailleurs bénéficiera d'économies d'échelle sur un marché compétitif", commente Tony Mettens, CEO de Fun.

 

Depuis le repositionnement stratégique réussi de l'enseigne de jouets, plusieurs candidats-repreneurs s'étaient manifestés, affirme le propriétaire de Fun, Mitiska. Le choix s'est finalement porté sur Pardis qui détient 82 magasins Trafic. Fun pour sa part compte 29 points de vente physiques et un webshop. Toutefois la reprise doit encore être approuvée par l'Autorité belge de la concurrence, mais ceci ne devrait pas poser problème.