Le retail français continue de perdre du CA suite aux actions des gilets jaunes

Foto: Alexandros Michailidis / Shutterstock.com

Les gilets jaunes en France continuent d’affecter les ventes dans la grande distribution. Paris résiste relativement bien, avec une baisse de ‘seulement’ 6%, mais à Avignon et Saint-Etienne les commerçants ont déjà perdu 37% de leur chiffre d’affaires suite aux manifestations.


CA en baisse de 16% dans le secteur FMCG français

Samedi 8 décembre les ventes de produits FMCG ont chuté de 16% sur l’ensemble de la France, selon les calculs de Nielsen. Ce troisième samedi consécutif de manifestations des gilets jaunes a lourdement pesé sur le secteur du retail tout entier : outre la grande distribution, les autres commerçants ont vu leurs ventes de fin d’année baisser de 8%.


En revanche ce même 8 décembre les livraisons ont augmenté de 3%, après trois samedis consécutifs de problèmes de circulation et d’accessibilité. Nielsen a également observé une accélération des livraisons jeudi et vendredi, probablement pour rattraper les retards et anticiper les éventuels problèmes durant le weekend.


Paris résiste

Les villes les plus touchées sont Avignon et Saint-Etienne, où les hypermarchés et supermarchés déplorent une baisse de leur chiffre d’affaires de près de 40% les trois samedis. Le 17 novembre a été la journée la plus difficile, avec des baisses de plus de 50% dans diverses régions, dont Rouen (-58%) et Nancy (-60%).


Malgré les manifestations Paris résiste relativement bien avec une baisse de seulement 6%  pour les trois premiers samedis. Parmi les villes les plus affectées en France, trois se situent dans le Nord-Ouest (Douai-Lens, Béthune et Valenciennes) et deux en Lorraine dans le Nord-Est (Nancy et Metz). En Belgique aussi les commerçants ressentent l’impact des blocages et actions des gilets jaunes.