LEGO bat des records et poursuit sa transformation numérique

LEGO

Après une année coronavirus déjà particulièrement réussie, LEGO enregistre également des chiffres de croissance impressionnants au premier semestre 2021. Le fabricant de jouets déploie un nouveau concept de magasin et continue à investir dans la transformation numérique.

 

Forte demande

L’augmentation de la demande en jouets pendant les confinements avait déjà permis à LEGO de réaliser un chiffre d’affaires record en 2020. Et aujourd’hui, malgré l’assouplissement des mesures et la réouverture des magasins, le fabricant constate une nouvelle augmentation des ventes. Au cours du premier semestre de cette année, le chiffre d'affaires s'est élevé à 23 milliards de couronnes danoises, ou 3,1 milliards d'euros, soit une augmentation de pas moins de 46 % par rapport à l'année précédente. Le fabricant de jouets danois établit ainsi un nouveau record.
 

Le bénéfice net a même grimpé de 140 %, atteignant 847 millions d’euros, et ce malgré l’augmentation des coûts des matières premières et du transport. « En ce qui concerne le second semestre de 2021, nous enregistrons toujours une forte demande pour nos produits. À plus long terme, nous nous attendons à ce que la croissance des ventes se stabilise à un niveau plus durable, à mesure que les consommateurs retrouvent leurs habitudes de dépenses d’avant la pandémie », déclare le PDG, Niels B. Christiansen.

 

Nouveaux magasins

Au premier semestre, Lego a inauguré plus de 60 nouveaux magasins à travers le monde, dont 40 en Chine. En juin, l’entreprise comptait 737 magasins au total, dont 291 en Chine. Le fabricant a ouvert un flagship store suivant un nouveau concept à New York : ce modèle sera déployé dans 60 magasins au second semestre 2021.
 

Le chiffre d’affaires du e-commerce par le biais des canaux internes et ceux des partenaires du groupe ont augmenté de 50 %. Dans les mois à venir, LEGO continuera à investir dans un plan de transformation numérique pluriannuel à l'échelle de l'entreprise, avec le développement de nouvelles plateformes et de nouveaux produits numériques.